Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2015

Ferrat, le top de la nostalgie

Ferrat.jpgJe ne rate aucune émission qui rappelle la mémoire, la voix, les mélodies, le sourire de Jean Ferrat. C’est pour chanter Nuit et brouillard que j’ai naguère appris à jouer de la guitare. Cet homme-là a incarné une époque où cathos et cocos croyaient qu’ils vivaient sur deux planètes différentes, jusqu'à ce que mai 68, Renaud et la mondialisation ringardisent les uns et les autres, les fêtes de village, le respect des vieux, l’amour de la montagne, le militantisme, les feux de camp, la communion solennelle et les quêtes du Premier mai. Explosé, le monde selon Ferrat ! Ma France est une magnifique ode à un passé révolu, où Antraigues ne connaissait ni femmes voilées ni éoliennes. Nostalgie, nostalgie…

23:05 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : ferrat, nostalgie, france, chanson |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

même chose ;-)

Écrit par : jean-louis Bru | 09/06/2015

Sniff...

Écrit par : Lusardi | 09/06/2015

Les commentaires sont fermés.