Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2016

L'Angleterre survivra

brexit_3558801k.jpgPourquoi en vouloir aux Britanniques ? Un célèbre professeur de Sciences Po, André Siegfried, avait l’habitude de commencer son cours d’histoire diplomatique ainsi : "Messieurs, rappelez-vous toujours les trois caractéristiques majeures de l’Angleterre : 1) l’Angleterre est une île… 2) …entourée d’eau… 3) …de toute part !" C’est à partir de ce triple constat historique, géographique et politique qu’il faut mesurer l’impact du Brexit qui, au fond, ne change pas grand-chose puisque l’Angleterre, hors de Schengen et rétive à l’euro, était restée 1) une île, etc… L’Angleterre survivra. L’Union européenne, c’est moins sûr. Car elle n'est pas une île, et qu'elle prend l'eau de toute part.

Commentaires

Et que l'Angleterre, la Grande Bretagne commerce avec le monde entier et cela ne va pas s'arrêter!

Écrit par : Alain De Vos | 28/06/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire