Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2016

Macron, premier bilan

macron.jpgEmmanuel Macron a définitivement plombé Hollande, durablement évincé Valls et ringardisé la plupart des dirigeants de la gauche d’aujourd’hui – sauf, peut-être, Montebourg. Il a aussi bousculé la droite : il est plus moderne que Juppé, plus modéré que Sarko, plus centriste que Bayrou, plus dynamique que Fillon. Seuls Le Maire et, dans une moindre mesure, NKM n’ont rien à lui envier. Enfin, bien sûr, il est plus fréquentable que Marine Le Pen. Tout cela ne suffit pas à faire un président de la République, certes ! Mais cela me rappelle, dans ma prime jeunesse, un fringant ministre des Finances nommé Valéry Giscard d’Estaing…

00:20 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : macron, gauche, montebourg, gscard |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Macron est une escroquerie, de la poudre aux yeux pour enfumer une partie des électeurs de droite et du centre.
C'est vrai qu'il est aussi ambitieux incompétent et malhonnête que VGE mais ce dernier avait un avantage sur Macron: il n'était pas un homme "de gauche" donc un tout petit peu moins répugnant.

Écrit par : PAK | 02/09/2016

Répondre à ce commentaire

un homme, aussi atypique et sans parti peut-il avoir un avenir politique national ?

Écrit par : Ulyssios | 02/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire