Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2018

Un bêtisier permanent

wauquiez.jpgIl y a quelques années, la mésaventure de Laurent Wauquiez aurait valu, à la télé, un gag dans un bêtisier de fin d’année. Aujourd’hui, elle fait la Une de tous les médias pendant deux jours ! Or, que dit un tel incident ? 1) Que les hommes politiques ne disent pas la même chose en "off" et en "on", ce qui n’est pas vraiment nouveau. 2) Que les étudiants lyonnais n’ont plus aucun respect de la parole donnée, ce qui est désolant. 3) Que les journalistes sont capables de répéter une info minable pendant des heures et des heures, de commentaires en éditoriaux, jour et nuit, même si elle n’a, franchement, aucun intérêt !

09:20 Publié dans Blog | Commentaires (5) | Tags : wauquiez, politique, betisier |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Faux sur toute la ligne, mon cher Bernard. Les déclarations intempestives de Wauquiez confirment la dangereuse irresponsabilité de ce jobard. Il est sain qu'un étudiant ou une étudiante de Lyon ait choisi d'exposer le vrai visage de cet olibrius. Il faut être faussement naïf pour croire aujourd'hui qu'on s'exprime devant un groupe de 35 personnes sans qu'un téléphone enregistre tout, surtout si c'est un politique réputé pour ses écarts de langage qui parle. Le tout constitue un "fait politique" qui mérite largement les commentaires qu'il a suscité. Cet épisode n'est pas "sans intérêt". Il est très intéressant et aura des conséquences.

Écrit par : Jérôme G. | 19/02/2018

Mon cher Jérôme, ton propos va plutôt dans mon sens. Cet incident apprend-t-il à ceux qui en étaient déjà convaincu que Wauquiez est un jobard ou un olibrius ? L'inimitié entre Wauquiez et Sarko est-elle un fait nouveau ? Tout cela va-t-il changer quoi que ce soit au sort des agriculteurs, au malaise des hôpitaux, à la législation sur les migrants ? La réponse est non, en rien ! C'est du bruit !

Écrit par : B Lecomte | 19/02/2018

Laurent Wauquiez ne veut pas mentir, c'est dans son éducation pour ne pas dire son ADN. D'où son franc-parlé qui dérange les tièdes. C'est son problème en politique, c'est aussi ce qui le démarque de l'immense majorité des autres qui ne s'embarrassent pas avec l'honnêteté puisqu'elle est souvent contre productive dans ce domaine. Bien sûr qu'il a voulu discuter avec ces jeunes étudiants comme ils discutent eux, entre eux. Il a eu tort de leur accorder sa confiance, il apprend que cette valeur, pour être une des siennes, n'est pas celle de certains étudiants ce qui à ce niveau n'est pas réjouissant. Sur le fond, je suis bien d'accord avec vous Mr Lecomte, que les journalistes cherchent à nuire à Wauquiez rien d'étonnant, ils le considèrent tous comme le nouvel homme à abattre, et ne cesseront de s'y consacrer, comme ils l'ont fait pour Sarkozy et pour Fillon, et peu leur importe le moyen car ce n'est nullement pour eux une question de qualité des infos traitées, mais seulement de quantité c'est à dire de buzz, de polémique, pour salir et détruire.

Écrit par : Baobab | 19/02/2018

Pas d’accord du tout, Bernard et Baobab! Que nous dit Wauquiez? Primo: “ dans mes interviews, je dis n’importe quoi “ ( bullshit ) . Secundo: “ mais là devant vous, je vais dire la verité”..sauf qu’il ne profere que des mensonges ou rumeurs complotistes dont il n a pas la moindre preuve. Conclusion:dans les 2 cas, il ment et il en est fier. Triste personnage.
La droite republicaine merite mieux. Cette histoire n est pas anecdotique, elle est revelatrice et grave.

Écrit par : Christine | 20/02/2018

@Christine: Vous avez votre analyse, votre interprétation, chacun les siennes. Ainsi concernant l'emploi du terme "bullshit", cela ne veut en rien dire "je dis n'importe quoi", car cela peut autant dire (et certainement plus justement) "en interview, je suis obligé de faire une bouillie digeste de politiquement correct...".
il ne ment absolument pas, il dit vrai ou au moins ce qu'il pense être vrai sur Macron, sur Juppé, sur les députés LERM godillots à l'Assemblée, sur Darmanin, et se moque de Pécresse. Concernant Sarkozy, il s'est excusé d'avoir effectivement colporté ce qui n'était a priori entre les ministres qu' une rumeur.
Pour le reste, notamment "ce que mérite la droite républicaine", vous avez le droit de le penser. Et même si ce n'est pas votre avis, toute cette affaire, isolément et a fortiori comparée à tant d'autres, n'est que vent, un scandale fantasmé, seuls ceux qui cherchent à attaquer Wauquiez y voient le mal qu'ils veulent y voir.

Écrit par : Baobab | 20/02/2018

Les commentaires sont fermés.