Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2018

Oui mais moi, c'est pas pareil...

7794726773_jean-luc-melenchon-a-marseille-le-25-aout-2018.jpgMélenchon a le sens de l'équité. Quand la justice pourrit le septennat de Nicolas Sarkozy à coup d’affaires tordues, il trouve cela normal. Quand la justice dézingue le candidat François Fillon en pleine campagne présidentielle, il trouve cela très bien. Quand la justice s’attaque violemment à Marine Le Pen jusqu’à ruiner son parti politique, il applaudit des deux mains. Quand la justice s’en prend à François Bayrou et Marielle de Sarnez jusqu’à les éjecter du gouvernement, il s'en réjouit. Mais quand la justice s’intéresse à lui, alors, il hurle, il s’indigne, il dénonce, il s’époumone, pas ça, pas lui, quel scandale, quelle indignité ! Ben tiens...

15:51 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : justice, mélenchon |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Oui mais l’humiliation et la volonté de nuire qui soustendent la manière judiciaire totalement politicienne dont il vient d’etre traité sont pires que les crimes qu’il a pu commettre, tout est là et c’est proprement scandaleux dans un pays comme la France qui se prétend être une démocratie exemplaire et affectionne de donner si souvent et si facilement des leçons à tant de pays du monde

Écrit par : Baobab | 17/10/2018

Les commentaires sont fermés.