Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2014

Il y a cent ans, à Rome... (2)

benoit15.jpgRetour au Vatican il y a juste cent ans, le 6 septembre 1914. La guerre fait rage, déjà. Dans la chapelle Sixtine, des cardinaux venus des différents pays belligérants (l’Allemand von Hartmann, le Français Amette, le Belge Mercier, etc) assistent, dans une tension palpable, à l’inauguration du pontificat de Benoît XV. Au premier rang, l’archevêque de Cologne glisse à son collègue de Bruxelles : "J’espère que nous ne parlerons pas de la guerre !" Et le primat de Belgique de répondre en serrant les dents : "J’espère que nous ne parlerons pas de la paix !" Ambiance. Ce pontificat ne sera pas un long fleuve tranquille…

10:31 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : vatican, benoit xv, guerre, 1914 |  Facebook | | Lien permanent

04/09/2014

Il y a cent ans, à Rome...

Benoit XV.jpgIl y a tout juste cent ans, le 4 septembre 1914, à Rome, le conclave élisait le cardinal Della Chiesa pour remplacer, sous le nom de Benoît XV, le malheureux Pie X, mort de désespoir en voyant s’approcher, inexorablement, le plus grand conflit de l’histoire des hommes. La dernière audience du pape défunt avait été pour l’ambassadeur d’Autriche-Hongrie qui voulait lui faire bénir les armées impériales. Pie X s’était offusqué : "Le pape bénit la paix, monsieur, seulement la paix !" Oui, je sais, l’attitude du Vatican pendant la première guerre mondiale, c’est moins fun que les mémoires de Valérie Trierweiler. Tant pis pour vous !

22/08/2014

Trop de commémorations...

commémoration.jpgEt dimanche, ce sera le 70ème anniversaire de la libération de Paris ! La France est rivée à son passé. Il y a dix jours, Hollande célébrait les 70 ans du débarquement de Provence. Le tout en pleine commémoration du centenaire de la guerre de 1914. On a aussi célébré avec fastes, en juin, les 70 ans du débarquement de Normandie, mais on a occulté, en juillet, les 800 ans de la victoire de Bouvines. Toutes ces célébrations, ces réminiscences, ces discours convenus, ces drapeaux, cela commence à fatiguer tout le monde ! Le 9 novembre, pour les 25 ans de la chute du Mur de Berlin, on parie qu’il n’y aura plus personne ?

21:58 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : 1914, 1944, commémoration, mur |  Facebook | | Lien permanent