Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2012

Réac, la littérature ?

Camus.jpgAvez-vous remarqué que la moitié des romans, aujourd’hui, tournent autour de la quête du père, comme si l’homme avait désespérément besoin, pour avancer dans ce monde anonyme et banalisé, de savoir d’où il vient ? Les Assouline, Garcin, Fernandez, Jardin, Fottorino, Giesbert et d'innombrables autres écrivains contemporains ont passé trois, cinq ou dix ans de leur vie à retrouver leurs racines biologiques, à la façon d’Albert Camus dans Le premier homme, pour le meilleur ou pour le pire. En contradiction totale avec la mode politico-socialo-branchée qui prétend que le sexe, le genre, la filiation, tout ça, allons, c’est dépassé ! 

10:48 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : père, filiation, gender, camus |  Facebook | | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.