Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2019

PMA : le grand n'importe quoi

rea_267415_019.jpgLe vote de l’amendement pro-GPA du député Touraine (LREM) ; la tricherie du président Ferrand (LREM) truquant un vote en direct sous les caméras ; la députée Obono (LFI) qui propose, sans rire, de supprimer la mention du sexe dans le droit français ; la ministre Buzyn affirmant, sur LCI, que la "fonction de père" peut très bien "être remplie par une femme" ; la députée Aurore Bergé (LREM) assurant qu’un homme et une femme auront encore le droit de procréer en faisant l’amour ; la décision de la Cour de cassation, justement cette semaine-là, d’entériner une GPA négociée en Floride…Le débat sur la PMA qui se tient curieusement dans un hémicycle quasi désert est en train de tourner à la farce !

10:03 Publié dans Blog | Tags : pma, père, famille, lgbt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/10/2019

Un sérieux problème démocratique

pma.JPGPublié mercredi, un nouveau sondage Ifop confirme que 83 % des Français considèrent que "chaque enfant a le droit d’avoir un père", et que 91% d’entre eux à estiment que "de façon générale, il est plus souhaitable pour le bien de l’enfant qu’il soit élevé par un couple ou par une femme seule". On pense ce qu’on veut de la PMA, mais que ce sondage (parmi d'autres qui vont dans le même sens) soit soigneusement occulté par les médias, pose un sérieux problème démocratique. Il est de plus en plus clair que Macron aura fait voter cette loi en lousdé, contre l’opinion d’une grande majorité de la population. Et on s’étonne que le peuple n’ait plus confiance dans les élus !

10:17 Publié dans Blog | Tags : pma, démocratie, sondages, père | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

24/09/2019

PMA : les sondages disent que...

family.jpgDans le débat sur la PMA qui démarre aujourd’hui au Parlement, j'entends souvent dire, à la télé, que "de toute façon, selon les sondages, les Français sont pour". En oubliant de citer les sondages qui disent le contraire. Sans préciser, par exemple, que 93 % des Français (sondage Ifop, juin 2018) estiment que "pour un enfant, le rôle du père est essentiel". Ou que 82 % des mêmes Français  (sondage Ifop, février 2019) estiment que l’Etat doit garantir aux enfants nés de PMA "le droit d’avoir un père et une mère". S'appuyer sur les sondages dans un débat, pourquoi pas... à condition de ne pas se contenter de ceux qui vont dans un seul sens !

10:34 Publié dans Blog | Tags : pma, sondages, débat, père | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/02/2019

Une idée de référendum ?

père mère.jpgC’est fait ! Les formulaires scolaires devront obligatoirement remplacer les mentions "père" et "mère" (de l'élève) par "parent-1" et "parent-2". Il ne reste plus qu'à traquer dans les bibliothèques les titres datant de l’ancienne législation obscurantiste et discriminante : on lira bientôt Le parent Goriot (de Balzac), Mon parent avait raison (de Guitry), La gloire de mon parent-1 et Le château de mon parent-2 (de Pagnol), etc. Pas sûr, franchement, que cette foutaise bobo-militante calme la colère des "gilets jaunes" de ma région, ni qu’elle apparaisse comme une priorité du "grand débat national" ! Chiche qu’on en fait un référendum ?

00:00 Publié dans Blog | Tags : lgbt, père, mère, genre, balzac | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/10/2018

La figure du père

RELATION-PERE-FILS.jpgEncore un avis que vous n’entendrez pas sur les grands médias. Il est mentionné par la philosophe Chantal Delsol, dans le Figaro d’hier, à propos des deux horribles faits divers des Lilas (un garçon de 13 ans tué à la barre de fer) et de Créteil (une prof mise en joue par un élève). C’est un résumé de dizaines d’enquêtes très sérieuses faites à l’étranger depuis 20 ans, qui met en évidence la vérité suivante : les jeunes garçons délinquants sont le plus souvent ceux qui ont été privés de père. Dans le climat actuel, aucun journaliste n’osera dire un truc pareil à la radio ou à la télé !

11:51 Publié dans Blog | Tags : père, famille, délinquance | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/07/2013

Tels pères, tels fils

 gattaz.jpgLe jeune Philippe de Saxe-Cobourg remplace donc son père à la tête du royaume de Belgique, au moment même où Pierre Gattaz (photo) prend la tête du Medef quelques années après son père Yvon. Comme François Chérèque avait accédé, peu de temps après son père Jacques, à la tête de la CFDT. Comme George W. Bush et Kim Jong-Il ont repris le job de leurs papas respectifs. Reproduire le schéma de son géniteur, est-ce réussir sa vie ? C'est possible, voyez Antoine de Caunes, David Halliday, Chiara Mastroianni, Stéphane Paoli, Valérie Alexandre, Matthieu Chedid, Jean-Michel Baylet, Nicolas Beytout, Serge Dassault, Pierre Laurent, Claude Brasseur, Philippe Hersant, Jacques Cardoze, Izia Higelin, etc, etc, etc, etc !

 

09:39 Publié dans Blog | Tags : père, gattaz, de caunes, fils de | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/11/2012

"La gloire de mon parent-1"

 pagnol.jpgQuand elle aura fini de débusquer les homos dans les manuels d’histoire, Najat Vallaud-Belkacem devra se mettre à une autre tâche : traquer dans les manuels de littérature les vilains concepts datant de l’ancienne législation obscurantiste et discriminante. On lira donc bientôt : Le parent Goriot (Balzac), Les contes de mon parent l’Oye (Perrault), Mon parent avait raison (Guitry), La gloire de mon parent-1 et Le château de mon parent-2 (Pagnol), Tuer le parent (Nothomb), etc. A l’école, on récitera "Mon parent-1 ce héros au sourire si doux…", "O l’amour d’un parent-2, amour que nul n’oublie…" ou "Tout autre que mon parent-1 l’éprouverait sur l’heure !" Au boulot, Najat !


24/10/2012

Réac, la littérature ?

Camus.jpgAvez-vous remarqué que la moitié des romans, aujourd’hui, tournent autour de la quête du père, comme si l’homme avait désespérément besoin, pour avancer dans ce monde anonyme et banalisé, de savoir d’où il vient ? Les Assouline, Garcin, Fernandez, Jardin, Fottorino, Giesbert et d'innombrables autres écrivains contemporains ont passé trois, cinq ou dix ans de leur vie à retrouver leurs racines biologiques, à la façon d’Albert Camus dans Le premier homme, pour le meilleur ou pour le pire. En contradiction totale avec la mode politico-socialo-branchée qui prétend que le sexe, le genre, la filiation, tout ça, allons, c’est dépassé ! 

10:48 Publié dans Blog | Tags : père, filiation, gender, camus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |