Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2013

Le niveau monte...

 femen.jpgLe Premier ministre et le gouvernement au grand complet volent au secours d’une ministricule dont le conjoint crache sur l’armée française, le 14 juillet, dans des tweets infantiles. Marianne, l’emblème de la République figurant sur le timbre courant, représente une cinglée ukrainienne qui massacre des croix chrétiennes et insulte l’islam, les seins nus, en hurlant des slogans débiles. C’est moi qui vieillit, ou c’est bien la vie politique qui atteint des sommets de vulgarité ? Une bonne nouvelle, quand même : je n’ai pas trouvé Nabila dans la liste des promus à la Légion d’honneur…

10:13 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : politique, femen, marianne |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Parce qu'une Marianne à l'effigie de Christine Boutin aurait, sans doute, été nettement plus classe ? Et parce qu'un gouvernement avec Nadine Morano était sans doute nettement moins vulgaire que celui ci ? Quant à la Femen sur un timbre, franchement, quelle importance ? Ce timbre en vaut bien d'autres. Tu as des combats bizarres, cher Bernard.

Écrit par : Jean-Marc Paty | 17/07/2013

Bonjour,
Je suis consterné moi aussi qu'une femen serve de modèle pour représenter la République française sur nos timbres. L'intervention ultra agressive des femen à Notre Dame de Paris m'avait sidéré. Pourquoi le gouvernement cautionne t'il un groupe d'extrémistes qui insultent une partie significative des Français à travers un des symboles les plus importants pour leur Foi : Notre Dame ? Ce gouvernement vise t'il l'intérêt de quelques particuliers, ou l'intérêt général ? Quelle bassesse de la part de ceux qui sont sensés nous représenter.
Quant au commentaire de Monsieur PATY ci-dessus, il est une nouvelle fois au ras des pâquerettes.
Merci pour votre blog Bernard.
Très cordialement.

Écrit par : Marc RICHARD | 17/07/2013

Une fois de plus notre cher président est mal pris. Il ne peut pas sanctionner la verte Cécile pour le faux pas de son compagnon déféquant sur l'Armée : il perdrait l'appui des écolos et, au point où il est rendu, il ne peut pas se payer ce luxe.
Dans le même temps, il doit prendre garde aux réactions de l'Armée. Dans son show dans les jardins de l'Elysée, il a promis de ne pas toucher aux effectifs (alors qu'on avait annoncé la suppression de 75000 postes); le Ministre de la Défense a rappelé aux militaires leur devoir de réserve, tout en admettant la liberté de pensée et d'action de ceux qui sont en retraite (la logistique des manifestations contre le mariage gai était sous la responsabilité d'un ancien Gouverneur militaire de Paris !).
Avez-vous remarqué la fin des cérémonies du 14 sur la Place de la Concorde ? Ubuesque ! La chorale des Forces armées a chanté successivement : "Quand Paris se met en colère" et "Le chant des Partisans". Un joli pied de nez à Monsieur le président : le message ne pouvait pas être plus clair. On ne me fera pas croire que c'était sans intentions.
Une fois de plus je m'interroge : la France va-t-elle connaître. à la rentrée, une situation analogue à celle de l'Égypte ? Rien n'est exclu.

Écrit par : René Didier | 17/07/2013

Les commentaires sont fermés.