Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2014

Les écrits restent

hallyday.jpgLu dans l’Yonne Républicaine quelques anecdotes sur L’Escale, ce cabaret restauré et réouvert à Laroche Migennes il y a juste dix ans. On y avait applaudi, dans les années 50, entre deux changements de locomotive, les plus grands artistes de l’époque. Ainsi, le journal se rappelle-t-il les deux concerts mouvementés qu’un jeune chanteur avait donnés les 16 et 17 avril 1960. Le correspondant du journal, qui n’avait pas aimé "sa façon de se déchaîner dès qu’il gratte sa guitare", écrivait : "Il devra rapidement changer de genre s’il veut survivre à une simple mode". Le jeune chanteur s’appelait Johnny Halliday.

11:22 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : yonne, johnny, musique |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Il y a même eu un livre sur la légende de l'escale paru aux éditons de l'Armançon dans lequel l'anecdote est racontée. Le journaliste ne s'appelait-il pas Jean-Claude Charlet par hasard ? Amitiés

Écrit par : Gautier | 16/10/2014

Les commentaires sont fermés.