Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2014

La gastronomie pour les nuls

Viandes.jpgJ’ai cru que c’était une blague, mais non ! Sous prétexte qu’une majorité de consommateurs ne savent pas distinguer les morceaux de viande (bavette, araignée, collier, côte, onglet, jarret, échine, faux-filet...), le ministère de  l’Economie a cédé au lobby des grandes surfaces et rendu obligatoire, à partir d’aujourd’hui, dans les libre-service, un étiquetage simplifié (steak, escalope, rôti...) assorti d’une à trois étoiles pour la qualité, et basta. Bonjour la gastronomie française et son image à l'étranger ! Quelle pitié ! A quand, sur les bouteilles de vin, les seules mentions vin rouge, vin blanc et vin rosé ?

23:37 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : viande, langage, gastronomie |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Comme ça, les grandes surfaces mettrons n importe quels morceaux.. . Comme pour les steak hachés..dans lequel on Trouve des bas morceaux, au prix du steak, qui normalement doivent être braises ou bouillis.
Ah ça ne vous rendra pas malade.. Mais ce qui est certain c est que la grande surface, elle, s y retrouvera encore une fois sur le dos du consolateur.
Moralité.. Allez chez la boucher .. C est pas plus cher et bien meilleur

Écrit par : Giraud AM | 14/12/2014

Pour une fois, je suis d'accord avec vous ! Comment pallier l'ignorance des consommateurs ? En les éduquant ? Pas du tout, en les rendant encore plus ignorants. Le scandale c'est aussi la façon dont la chose a été présentée sur France 2 : un progrès qui va rendre service ! Dans le sens du poil, aucune distance...
OK, allons chez les bouchers.

Écrit par : Bernot-Perdreau | 18/12/2014

Les commentaires sont fermés.