Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2016

Ringarde, la langue française ?

langue française,jeux télé,franceLes Français ne résisteront au terrorisme, au déclin et à la déprime générale que s’ils croient à ce qu’ils sont, à leur mode de vie, à leur histoire, à leur culture. Tiens, par exemple, à ce qui les représente le mieux : la langue française. Apparemment, ce n’est pas l’avis des dirigeants de la télévision qui donnent désormais aux jeux qu’ils diffusent des noms anglais : Still Standing, Guess My Age, Ninja Warrior, dans la ligne de Money Drop et de Secret Story. A quoi bon traduire ces étranges concepts dans la langue locale, c’est-à-dire en français ? La langue de Molière, de Victor Hugo et de Proust, c’est d’un ringard !

Commentaires

Il y a un tas de lieux commerciaux qui dénaturent notre langue, la télévision mais aussi la publicité. Pour distinguer, il est nécessaire de connaître or on fait une langue d'apprentissage en nommant des choses par des mots anglais plutôt que français.

Écrit par : Alain De Vos | 19/08/2016

Donc il faut se battre contre toutes les "invasions" de la langue anglaise et particulièrement pour tout ce que les USA essaient de nous faire ingurgiter, de gré oui de force et de nous faire croire que cette langue est devenue la "langue universelle"

Écrit par : MULLER | 20/08/2016

Titre de la pétition lancée par DLF-Pays de Savoie le 31 janvier 2016 sur Petitions 24 en appui au recours de contentieux contre France-Télévisions :

NON à l’anglo-américanisation de notre télévision

L’anglo-américanisation à outrance de notre pays, de notre langue et de notre télévision, ça suffit ! La France mérite mieux !

Écrit par : BERTHET | 21/08/2016

Information complémentaire :
Communiqué à l’attention des signataires de la pétition
NON à l’anglo-américanisation de notre télévision
L’anglo-américanisation à outrance de notre pays, de notre langue et de notre télévision, ça suffit ! La France mérite mieux !

Par jugement rendu en date du 13/06/2016, le Tribunal administratif de Paris s’est déclaré incompétent concernant le recours de contentieux que nous avions engagé le 2/11/2015 contre France Télévisions. Il a suivi l’avis du Rapporteur public qui, lors de l’audience du26/05/2016, avait repris pour l’essentiel l’argumentation de France Télévisions et de ses avocats, à savoir :
bien qu’étant une société privée dont le capital est détenu en totalité par l’État, chargée d’une mission de service public, F.T n’est pas en elle-même détentrice de la puissance publique et ne peut donc pas être sanctionnée par la juridiction administrative pour non-respect de la langue française. Nous avons donc été déboutés, non pas sur le fond, mais sur une question de procédure. Nous constatons, une fois de plus, que les arguties juridiques l’ont emporté sur l’examen réel du dossier et des manquements à la loi du 4 août 1994 (loi Toubon). Un nouveau recours auprès de la juridiction civile (TGI) est suggéré par une association partenaire ; nous n’en prendrons sans doute pas l’initiative mais nous lui apporterons notre soutien. Si une suite est donnée nous vous en tiendrons informés.
Nous tenons à remercier vivement les 954 signataires de la pétition, domiciliés en France métropolitaine et outre-mer, dans les autres pays et autres régions francophones, Québec, Acadie, Belgique, Suisse et dans d’autres pays où notre langue est pratiquée et aimée. Nous vous en sommes très reconnaissants. Nous souhaiterions pouvoir rester en contact avec vous et donc connaître vos adresses de messagerie. Cet appel s’adresse notamment aux signataires habitant en Savoie et en Haute-Savoie , sympathisants et même adhérents potentiels de notre association DLF en Pays de Savoie ainsi qu’aux amis et voisins de l’Ain et de l’Isère.
Notre adresse de messagerie : dlfsavoie73-74@laposte.net

Et France 2 nous a déjà programmé pour la rentrée une émission appelée Actuality, avec un Y c'est tellement plus "moderne".

Écrit par : BERTHET | 24/08/2016

Écrire un commentaire