Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2016

Attention, crise en vue !

Fraisesdeb.JPGLa terre, elle, ne ment pas. Cette année, je n’ai eu ni groseilles, ni cerises – quelques fraises des bois, et c’est tout. Et pas la moindre mirabelle. Venez faire le tour de mon verger : vous verrez qu'il ne nous annonce ni poires, ni pommes, et presque pas de noix – c’est la première fois que je vois cela ! Mes voisins agriculteurs font grise mine : l’orge, le colza, le blé ont donné des récoltes misérables. Il n’y a quasiment pas de miel. Quant au vin, allez faire un tour à Chablis dévasté par le gel, la grêle, les inondations et la canicule ! Quelqu’un peut-il prévenir Hollande et Valls qu’ils vont se prendre, dans quelques mois, une crise agricole majeure dans la tronche ?

Commentaires

Malheureusement, ce n'est pas dans quelques mois! La crise est déjà là. Les récoltes désastreuses qui arrivent dans des exploitations endettées vont les ruiner définitivement... Le Foll que tout le monde attendait comme connaissant son sujet n'a jamais réussi à convaincre les agriculteurs qu'il était proches d'eux... Là, il va devoir sérieusement se bouger s'il ne veut pas que ce soit son ministère qui soit bloqué comme l'est Lactalis
actuellement!

Écrit par : Verien | 30/08/2016

Le monde paysan souffre alors que l'un de nos premiers besoins est de manger et boire. Il y a à reconsidérer ces actifs qui travaillent au bonheur gustatif des autres. Nous avons besoin d'agriculteurs qui veillent à l'organisation de la nature.

L'exode rural c'était bon, il y a 70 ans maintenant ça suffit, il devient nécessaire de retourner vers les campagnes pour y faire vivre les paysans et les ruraux.

Écrit par : De Vos Alain | 30/08/2016

Écrire un commentaire