Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2016

Haro sur les élites !

elites.jpgEn appeler au "peuple" contre les "élites", comme le font quotidiennement Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon, est un argument électoral vieux comme le monde. Un argument fallacieux car il n’y a pas de démocratie sans élites : le régime représentatif, c’est le peuple qui confie librement à ses élites la gestion de ses intérêts ! Le problème, c’est de savoir qui sont les élites aujourd’hui. Les élus discrédités ? Les patrons mondialisés ? Les bobos déconnectés ? Les intellectuels marginalisés ? Ou bien les Cyril Hanouna, Laurent Ruquier et autres élites médiatiques vénérées par un peuple revenu de tout le reste ?

Commentaires

Vous faites bien d'alerter sur le mot ELITES.

Elite n'est pas synonyme de médias.

Ce mot exige une haute tenue de l'argumentation et du développement d'idées.

Ruquier et consorts ne sont que des saltimbanques, ce qui est par ailleurs honorables mais aussi des clowns faits pour le divertissement dont on a à lire dans Promontoire ou Parade par exemple d'Arthur Rimbaud.

Écrit par : Alain De Vos | 14/10/2016

Écrire un commentaire