Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2017

Rappelez-moi à quoi sert l'Etat ?

fessee-1.jpgCe quinquennat avait commencé par le projet de loi sur le "mariage pour tous" qui a profondément et durablement divisé les Français. Il se termine, très significativement, par l’interdiction de la fessée. Comme si l’Etat, de nos jours, n’avait pas de tâche plus importante que de s’en prendre à la famille (lieu des dernières solidarités horizontales et verticales) et à l’autorité parentale (dont l’effondrement explique une partie de nos problèmes sociaux). Une citation, à ce sujet : "Les fessées m'ont enseigné la différence entre le bien et le mal, et ont fait de moi l'homme que je suis aujourd'hui". C’est Usain Bolt qui écrit cela dans son autobiographie. Mais que fait la police jamaïcaine ?

 

31/12/2016

Le clin d'oeil de Michel Déon

Deon.jpgMichel Déon, in memoriam. Il y a quelques années, l’auteur du Taxi Mauve avait composé le livret d’un opéra monté par Rémi Gousseau aux "Estivales en Puisaye", dans mon coin de Bourgogne. Nous avions déjeuné au Cheval Blanc, à Pourrain. Il ressemblait, à 80 ans près, au Petit Gibus de la Guerre des boutons. Quelques mois plus tard, je l’ai retrouvé à dédicacer ses livres à la fête du collège Stanislas, à Paris. En m’apercevant, bien calé sur sa chaise au milieu de ses admirateurs, il m’a lancé… un clin d’œil espiègle, facétieux, rigolo comme si nous avions passé la veille une soirée coquine ! Voilà ce que je retiendrai de lui : l’humour inextinguible d’un gavroche presque centenaire.

10:59 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : déon, estivales |  Facebook | | Lien permanent