Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2013

Poupées de cire, poupées de son

 gall.jpgLa France est coupée en deux ! Pas à propos du mariage gay, non, ni de la sortie de l’euro, ou des hausses d'impôts. Le débat qui oppose les Français est beaucoup plus crucial : Jenifer, idole des jeunes, a-t-elle eu raison de chanter France Gall, qui hurle à la trahison ? Préférez-vous la brune à la technique vocale irréprochable mais à la voix anonyme, formatée comme une boîte de Coca ? Ou la blonde à la voix acidulée, au timbre agaçant et à la note pas très juste ? L’enthousiasme bruyant des fans de The Voice ou le souvenir nostalgique et poussiéreux des Carpentier ? Allez, enfin une polémique à la hauteur des enjeux du pays ! 

12:03 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : jennifer, france gall |  Facebook | | Lien permanent

21/11/2007

Attention, chef d'oeuvre

On dit : la télé, c’est nul. Et puis on doute : la télé, peut-être que c’est forcément nul. Et un jour, on tombe sur un chef d’œuvre. Une perle. Comme l'émission de ce soir évoquant, sur France 2, les 15 ans de la mort de Michel Berger, avec une France Gall sexagénaire et émouvante qui n'a pas chanté une seule fois, laissant les Johnny, Voulzy, Jonas, Chedid, Françoise Hardy, Roch Voisine, Vanessa Paradis et autres Christophe se dépasser, au nom de l'amitié, dans le répertoire Gall-Berger. Quelques jeunes : Amel Bent, Christophe Willem, et surtout Diam’s, époustouflante dans sa version de Laissez passer les rêves. Un immense décor de coulisses, un bric à brac de souvenirs et de délicatesse, un montage au rasoir, un armée de caméras intelligentes et pudiques. Une émotion simple et pure.
La télé, cela peut être aussi cela ? Encore ! Encore !