Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2016

Le Boléro en héritage (suite)

Ravel-2.jpgSuite de mon blog d’hier : le dossier est fabuleux ! Voilà qu’on apprend, toujours dans le Figaro, que les lointains descendants du décorateur russe qui avait collaboré avec Ravel dans la première exécution de son Boléro, en 1928, entendent faire valoir leurs droits sur cette œuvre commune (des dizaines de millions d’euros). Or, leur aïeul décorateur étant mort, lui, en 1960, ils exigent que soit reculée de vingt ans la date où l’œuvre tombera dans le domaine public… ce qui arrangerait bigrement les autres héritiers et leurs sociétés-écrans ! Question : y a-t-il un seul de tous ces protagonistes qui sache lire une portée, jouer d'un instrument ou pousser la chansonnette ?

18:25 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : ravel, boléro |  Facebook | | Lien permanent

02/05/2016

Le Boléro en héritage

ravel.jpgCette injustice-là donne parfois le tournis : pourquoi les lointains héritiers d’un artiste génial peuvent-ils vivre tranquillement des droits générés par son œuvre ? Dans le cas de Ravel, dont le Boléro entre dans le domaine public, c’est insensé : suite à quelques testaments surprenants et autres mariages suspects, nous raconte le Figaro, la principale détentrice des droits – des millions et des millions d’euros chaque année – est, tenez-vous bien, la fille unique de la seconde épouse du mari de la masseuse de la femme du frère du compositeur. Je n’ai rien contre cette richissime sexagénaire qui vit quelque part en Suisse, évidemment, mais il n’y a pas quelque chose d’absurde, là ?

16:40 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : boléro, héritage, ravel |  Facebook | | Lien permanent