Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2018

La presse française, ça vaut quoi ?

arnaud-lagardere.jpgOui, je sais, le marché, la mondialisation, tout ça. Mais l’héritier du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère, n'aurait-il pas pu vendre Elle, Télé 7 Jours, France Dimanche, Art & Décoration et tout un tas de journaux et radios qui composaient naguère le groupe Hachette-Filipacchi… à un groupe français, plutôt qu'à un homme d’affaires tchèque ? Pourquoi pas à un milliardaire indien ou un fond de pension chinois ? Pour le fils Lagardère, les journaux sont des actifs comme les autres – les mauvaises langues disent qu’il en a peu lus dans sa vie – et qu’importe ce qu’ils contiennent, ceux qui les font ou ceux qui les lisent !