Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2016

Le syndrome de Ratisbonne

pédophilie,Lalanne,Ratisbonne,péché,médiasLe pîège médiatique où était tombé Benoît XVI à Ratisbonne en 2006 – un propos d'amphithéatre repris hors contexte par les grands médias américains et qui mit le feu à l'islam – aurait dû servir de leçon à tous les porte-parole de l'Eglise. On a changé d'époque. Se demander sur une radio chrétienne s'il y a "péché", en bonne théologie, sans la conscience du mal accompli, c'est plus qu'une maladresse, c'est une faute. Mgr Lalanne a enfreint ce principe qu'il connaît bien : les médias ne sont pas un endroit où on réfléchit, où l'on s'informe, où l'on débat, où l'on s'interroge. Qu'on se le dise ! La pédophilie, c'est mal, et c'est tout. Voilà. Basta. Rideau. Point barre.

 

05/03/2013

L'actualité vue du Branlin

 truite.jpgL’info, c’est l’info. Il faut la hiérarchiser. Chez moi, en Puisaye, je vous informe que la "Gaule mézilloise" a procédé samedi après-midi au premier alevinage de la saison : 200 kg de truites fario ont été lâchées dans le Branlin, un affluent de l’Ouanne qui coule en bas de mon village. Les responsables s’étaient donné rendez-vous au café Le Bacchus, sur la place de Mézilles. C’est là que seront vendus à partir d'aujourd'hui les nouveaux permis de pêche. On n’a enregistré aucune émeute, aucun règlement de compte mortel, aucune prise d’otages, aucun plongeon de la Bourse, aucune chute de météorites. Ainsi va l’actualité.

29/02/2012

La guerre des gaules

pecheur.jpgCette fois, c’est la guerre ! Entre les rives de l'Ouanne et celles du Branlin, là où j'habite, les pêcheurs sont à cran. Tout le canton de Charny est en émoi. Figurez-vous qu’à quelques jours de l’ouverture de la pêche, l’association Le Martin-Pêcheur a appris que sa rivale, La Tannerroise, qui vient de fusionner avec L’Amicale de la Truite poyaudine pour devenir l’Entente Branlin-Ouanne, lui a sournoisement piqué des baux communaux ! A vos gaules, à vos moulinets, à vos hameçons ! Dans la tourmente, le maire de Charny a déclaré qu’il n’accorderait de baux aux deux associations que lorsqu’elle auront fusionné, et toc : sage position, pourvu qu’il tienne bon !


09:25 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : charny, pêche |  Facebook | | Lien permanent