Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2014

Pourquoi ça coince à gauche

rebsamen.jpgContrôlons les chômeurs, propose le ministre du Travail. François Rebsamen n’a pas compris que la politique se nourrissait de symboles. Surtout chez les socialistes, voyez l’histoire de France ! De Mitterrand la gauche a gardé le souvenir de la retraite à 60 ans ; de Rocard, l’invention du RMI ; de Jospin, les 35 heures. Le grand malaise de la gauche, en 2014, c’est qu’elle se rend compte qu’elle ne gardera aucun souvenir de Hollande. Deux ans d’hésitations brouillonnes, la France cassée en deux par le mariage pour tous, puis un ralliement piteux au libéralisme : démantelons les camps de roms, j’aime l’entreprise, contrôlons les chômeurs, etc. C’était bien la peine. Tout ça pour ça.

10:47 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : gauche, ps, hollande, rebsamen |  Facebook | | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.