Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2016

Hollande aura du mal

francois-hollande.jpgIl fallait s’y attendre. La cote de popularité de François Hollande, boostée par les attentats de novembre, est déjà retombée à pas grand-chose. Les Français ne sont pas des veaux. Ils voient en Hollande (mais aussi, par ricochet, en Sarkozy) le symbole expiatoire de l’impuissance des politiques à peser sur leur réalité quotidienne – celle du chômage, de l’insécurité et de la désertification médicale. Je vois bien, comme beaucoup d’observateurs, les calculs, les tractations, les renoncements, les astuces et les micmacs dont l’ex-premier secrétaire du PS est champion, et qui lui permettent d’espérer réitérer le coup de 2012. Mais là, franchement, je crois qu’il aura du mal…

10:44 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : hollande, 2017, sondages |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Il n'a aucune raison de se représenter : il n' a pas inversé la courbe du chômage. Et encore cette condition est insuffisante, faut-il encore que cela soit probant et durable. Nous n'y sommes pas et il n'aura pas l'occasion de se représenter.

Écrit par : De Vos | 15/01/2016

Vous savez très bien qu'ils a des chances d'être réélu parce que le vainqueur de l'élection sera connu au soir du premier tour puisqu'on sait déjà que Marine Le Pen sera présente au second tour et qu'elle sera battue quel que soit le candidat en face.
Or, entre le candidat LR et le candidat PS, qui sera le second ? Personne ne peut le dire, on ne sait pas encore les divisions qu'il peut y avoir d'un côté comme de l'autre. Toujours est-il que Hollande peut être deuxième de justesse avec 0.3% sur le 3ème sans pour autant faire un gros score. On peut devenir président de la la république en faisant 20% au premier tour, ça s'est déjà vu (Chirac en 1995 ?).
Autre chose, cette histoire de courbe du chômage qui s'inverse est quand même une sacrée trouvaille. Je ne sais pas combien il y a de chômeurs en plus depuis qu'Hollande est président (plus de 500.000 je crois) mais pour un peu que pendant quelques mois, "la courbe s'inverse" et fait baisser le nombre de chômeurs de 20.000, Hollande dira qu'il a gagné son pari et qu'il faut le laisser continuer. C'est un malin. Le pire, c'est que tous les médias sont tombés dans le piège de "l'inversement de la courbe" qui finira forcément par arriver, même s'il faut lui forcer la main.
Sinon, et bien malheureusement, on n'est pas à l'abri de nouveaux attentats, au contraire même et les français n'auront peut-être pas envie de changer de commandant au cœur de l'épreuve.
Autant de raisons qui moi, qui ne suis pas un fan de Hollande, qui font que le président actuel a de fortes chances d'être réélu.

Écrit par : Loïc | 16/01/2016

Les commentaires sont fermés.