Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2017

Le jour où le PS s'est suicidé

aubry-royal.jpgRegardé hier, sur France 2, le documentaire politique proposé par Laurent Delahousse. Revu ce moment terrible dans la vie du PS, dont tous les dirigeants d’aujourd’hui furent complices ou témoins. Dans la nuit du 21 au 22 novembre 2008, les amis de Martine Aubry ont bourré les urnes du congrès de Reims pour empêcher Ségolène Royal, d’extrême justesse, de prendre la tête du PS et de se préparer à la présidentielle de 2012. La triche est manifeste. François Hollande, premier secrétaire sortant, va-t-il ordonner de refaire l’élection ? Comme la fraude plombe définitivement la candidature de Ségo, il reste muet. Cette indignité est, en réalité, l’acte fondateur du quinquennat qui s’achève.

 

18:24 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hollande, ps, aubry, royal, 2012 |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Dignité et politique sont un oxymore !
(clair obscur, silence éloquent, etc... )

Dans mon bistro du coin, on appelle cela du "foutage de gueule", euh... en moins poétique .

Écrit par : Lusardi | 09/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire