Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2014

Martine Aubry écrase le pape

Martine_Aubry.jpgHier soir, en concluant la première session du synode sur la famille, le pape François a tenu des propos ébouriffants en vitupérant contre la "raideur hostile" des "zélotes", l’ "angélisme destructeur" des "bien-pensants", etc. Mais ces mises en garde, inédites dans la bouche d'un pape, n’ont pas pesé lourd – mes confrères sont incorrigibles – face aux quelques petites phrases de Martine Aubry critiquant le gouvernement dans une interview au Journal du Dimanche. Le pape, l’Eglise, le reste du monde, combien de divisions ? La France se portera mieux quand elle cessera de s’intéresser exclusivement à ses petites chicaneries politiciennes !

02/04/2013

Cahuzac ne doutait de rien

 cahuzac.jpgJ’avoue avoir être surpris par l’affaire Cahuzac. D’abord, cette rumeur de compte en Suisse me paraissait moins gênante pour Hollande que la mise en examen du sénateur Jean-Noël Guérini, patron du PS marseillais ; moins sulfureuse que celle de Martine Aubry dans l’affaire de l’amiante ; et moins spectaculaire que celle de Sarkozy dans l’affaire Bettencourt. Mais surtout, je n’imaginais pas qu’un ministre si corrompu, socialiste ou non, franc-maçon ou non, pût se croire à ce point protégé des poursuites judiciaires ! Il ne doutait vraiment de rien !

22:27 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : cahuzac, ps, affaires, guérini, aubry |  Facebook | | Lien permanent

19/05/2012

Une pensée pour les exclus

 aubry.jpgUne pensée pour ceux qui ont vu partir le train du changement… et qui sont restés sur le quai : Bertrand Delanoë, qui va bientôt quitter la mairie de Paris sans filet, Gros-Jean comme devant ; François Rebsamen, qui a fait hurler de rire toute la Bourgogne en affirmant qu’il avait "choisi Dijon" ; Eva Joly, dont les Verts, comblés, se contrefichent en espérant que Hollande lui trouvera un jour un hochet ; Jean-Michel Baylet, qui a déclenché une levée de fourches quand son nom fut annoncé à l’Agriculture ; Martine Aubry, humiliée, furibarde et méchante, qui va forcément se venger ; et Ségolène Royal, dont mon petit doigt me dit, en plus, qu’elle n’est pas encore installée au "perchoir" !


07:19 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : aubry, rebsamen, royal, delanoe |  Facebook | | Lien permanent

12/01/2012

Grosse ficelle électorale

PS-FN.jpgVoyons, voyons : pourquoi diable le PS constitue-t-il une cellule spéciale, cinq mois avant les législatives, pour dénoncer bruyamment dans les médias les faits et gestes du Front National ? Sachant que ledit FN s’apprête, comme d’hab, à faire battre les candidats de la droite républicaine dans un max de circonscriptions, est-ce que ce ne serait pas pour lui donner un petit coup de main médiatique, au FN, hein, hop, comme ça, l’air de rien, la main sur le coeur ? Je n’ose penser que le PS est retors à ce point ! Ni que Martine Aubry s’intéresse davantage aux législatives de juin qu’aux présidentielles d'avril...


08:00 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : ps, fn, législatives, aubry, 2012 |  Facebook | | Lien permanent

20/11/2011

Martine Aubry à Matignon ?

aubry.jpgL’hypothèse faisait rire Guy Carlier, tout à l’heure, sur Europe 1, mais je conseillerais à nos commentateurs de la prendre très au sérieux : 1. Si Hollande continue d’apparaître comme trop léger et trop indécis pour diriger la France dans la tempête, les Français pourraient bien réélire en 2012, même en faisant la grimace, le président sortant. 2. L’inévitable frustration qui accompagnera le retour aux affaires des ministres actuels provoquera, à coup sûr, une victoire de la gauche aux législatives qui suivront. 3. Le premier ministre qui sortira de cette élection, cohabitation oblige, sera forcément le premier secrétaire du PS. Cqfd : Martine Aubry à Matignon, c’est le 18 juin prochain !

12/10/2011

Enarque contre énarque

ENA.jpgTempus fugit… Je me rappelle, quand j’étais à Sciences Po, les débats passionnés qui opposaient socialistes et giscardiens. La gauche, qui se référait à Voltaire et Léon Blum,  fustigeait alors "l’énarchie", ce système de sélection hyper élitiste de super technocrates au service de la bourgeoisie et du grand capital. Aujourd’hui, à l’issue de sa "primaire", le PS a sélectionné ses deux meilleurs candidats possibles pour les présidentielles : bingo, deux énarques ! Ce soir, ce ne sera pas le choc de la "gauche molle" contre la "gauche archaïque", ce sera un duel entre deux promotions de l’ENA, Voltaire 1980 contre Léon Blum 1975 ! 

 

10/10/2011

Sarko reprend espoir

aubry.jpgLes primaires socialistes, que les commentateurs célèbrent comme une magnifique réussite, vont tourner à la cata d’ici dimanche. Et pas seulement parce que les deux candidats vont s'écharper. Hollande n’ayant pas vraiment convaincu au premier tour, c’est Aubry qui va récupérer la mise, en besogneuse de la vieille gauche planplan, héritant par défaut d’une grande partie des voix Montebourg. Le résultat sera flagrant : le PS aura été incapable de présenter aux suffrages un vrai leader, une personnalité au-dessus du lot, un(e) président(e) pour temps de tempête. J’en connais un, à l'Elysée, qui se frotte les mains…

11/09/2011

Le tabou des 35 heures

 Aubry.jpgLe grand tabou, en ce début de campagne électorale, c’est la folie des "35 heures payées 39". A gauche, on fait comme si la réforme Jospin-Aubry de 1998 n’avait pas dramatiquement plombé les finances de la France : Patrick Bonazza, dans Le Point, évalue à 10-12 milliards d’euros par an ce que coûtent les RTT au Trésor public – sans parler des dommages collatéraux, comme la terrifiante désorganisation des hôpitaux publics. A droite, on tremble à l'idée de réveiller les syndicats, patronaux et ouvriers, en lançant une réforme de la durée du travail à quelques mois de la présidentielle. Ainsi va la France, droit dans le mur, les yeux fermés et, comme d’hab, en klaxonnant !   

 

22/07/2011

Derrière Aubry et Hollande...

hollande-aubry.jpgEncore un mot sur les primaires du PS : tant qu’elle sera bêtement traitée à coup de sondages débiles, cette pré-campagne présidentielle restera une banale course de petits chevaux sans intérêt. Si les journalistes politiques faisaient leur métier, ils constateraient que, mine de rien, Martine Aubry séduit les bobos, les femmes, les homos, les intellos et les chrétiens de gauche, tandis que François Hollande bénéficie, grosso modo, du soutien des cadres du parti, des parlementaires, des élus locaux et des francs-maçons. Difficile de mesurer tout cela. Mais, vu ainsi, c’est un peu plus intéressant, non ?


20/07/2011

Plus d'argent pour la culture !

aubry.jpgMartine Aubry, à Avignon, a promis d'augmenter de 30 à 50 % le budget de la culture. Ben tiens. Hop. Abracadabra. Et, surtout, vous pensez, bien sûr, sans augmenter les impôts ! Ce n'est pas compliqué, une campagne électorale : on promet à toutes les catégories de leur donner plus d'argent. Aux cultureux à Avignon, aux viticulteurs à Montpellier, aux ostréiculteurs à Oléron, etc, etc. Attention, hein, on dénonce aussi, d'un ton indigné, l’endettement gravissime de notre pays. Mais ça, c’est pas pareil, c’est la faute à Sarkozy. Qui n’a même pas été fichu, lui, quel scandale, d’augmenter le budget de la culture, hop, de 30 à 50 % !

14/07/2011

Les contes de Lille

rumors.jpgBizarre, cette histoire de "rumeurs" que Martine Aubry dénonce aussi spectaculairement. Pourquoi s’en fait-elle le relais ? Elle sait bien, pourtant, que les rumeurs sont inévitables dans toute présidentielle, et qu’elle ne fait ainsi que les propager : tiens, j’ignorais pour ma part qu’on la traitait d’ancienne alcoolique ! Et si elle cherchait à enfumer toutes les infos plus ou moins vraies venant de sa ville de Lille ? Que son compagnon soit islamiste, c’est une rumeur, certes ; mais qu’elle ait ouvert, là-bas, une piscine réservée aux femmes musulmanes, ce n’en est pas une, si ?

28/06/2011

Tous unis contre la triche !

triche.jpgAujourd’hui, mobilisation générale contre la triche ! La fraude, voilà l’ennemi ! C’est sans doute pour cela que Martine Aubry a choisi ce mardi pour annoncer sa candidature aux présidentielles, elle qui doit son poste de première secrétaire du PS à une triche géante, publique et avérée ! Ce qui pose quand même une question : qu’on veuille diriger le pays quand on est le produit d’un bourrage des urnes, est-ce bien moral ? N’est-ce pas donner le mauvais exemple à  nos chères têtes blondes, que l’on veut justement dissuader de frauder pour réussir dans la vie ? 

23/05/2011

Le duel Aubry-Hollande

 

DSK-Aubr-Holl.jpgOn voit bien, à gauche, comment tout cela va tourner : à une compétition Aubry-Hollande. Une femme et un homme parfaitement estimables, sans doute, que rien ne distingue sur le fond. Mais surtout, pas au niveau. La "première secrétaire" est légitime – si on oublie son élection frauduleuse – mais trop terre-à-terre, elle ne fait pas rêver, et son passé de "dame des 35 heures" la ringardise. Le second est un peu court, c’est un apparatchik qui n’a jamais travaillé (au sens : créer, inventer, produire) et qui n’a jamais été ministre, ce qui constitue, à ce niveau, un vrai handicap. Finalement, le scandale DSK aura au moins révélé que cet homme était, en effet, un peu supérieur à ses petits camarades. Pas de bol !