Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2017

Il n'y a pas de "guerre juste"

Francois-Dominique-Wolton.jpgDans son livre-entretien avec Dominique Wolton, le pape dit clairement qu’il n’y a pas de "guerre juste" puisque seule la paix est juste. Et certains commentateurs d’y voir une rupture historique avec la tradition de l’Eglise. Sauf que la formule est rhétorique. Dans la vraie vie, peut-on arrêter un massacre, une agression ou un génocide sans utiliser de moyens "guerriers" ? Faudrait-il, pour préserver la paix, laisser les chrétiens d’Orient se faire trucider par Daech ? Ou, au nom de la non-violence, laisser une vieille dame se faire violenter dans le métro ? Attention aux formules toutes faites : le pape jésuite lui-même ne cesse de faire la part de la doctrine et des réalités humaines...

05/09/2017

A lire sans plus attendre !

Wolton.JPGRentré de Paris ce matin avec de quoi lire pour les jours qui viennent. Je rapporte le livre-entretien avec le pape François intitulé Politique et société (à L’Observatoire), réalisé par mon vieil ami Dominique Wolton, qui promet d'être passionnant. Or sur mon bureau trône déjà le troisième tome de la formidable Histoire mondiale du communisme (chez Grasset) de mon vieux complice Thierry Wolton, frère de l'autre, qui offre, comme les deux premiers tomes, mille pages à déguster lentement tant l’œuvre est délectable. Deux livres majeurs à lire de toute urgence ! Ce matin, je me suis réveillé en sueur : j’ai fait le même cauchemar que Chirac jadis avec Alain et Patrice Duhamel, j’ai rêvé qu’il y avait un troisième frère Wolton !

27/02/2016

Le communisme, une histoire d'hommes

Wolton-1.JPGPassionnante rencontre, jeudi soir, entre les 125 invités du Club des écrivains de Bourgogne et le journaliste Thierry Wolton, auteur d’une monumentale Histoire mondiale du communisme (éditée chez Grasset) destinée à faire autorité sur le sujet. Près de cent ans après la révolution d’Octobre, il serait temps, enfin, de jeter sur le communisme, principal phénomène du XXè siècle, un regard apaisé, objectif, voire scientifique. Parce que cette tragique aventure idéologique et politique fut d’abord une histoire d’hommes : les bourreaux, les victimes, les complices. Et qu’on n’a pas fini, en France, de faire le décompte des uns et des autres. Merci à Thierry Wolton de nous en avoir fait touché… l’humanité !

15:37 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : communisme, wolton |  Facebook | | Lien permanent