Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2012

Le "mensonge" de Hollande

char.jpgLe vrai "mensonge" de François Hollande dans sa rencontre avec les journalistes du Guardian n’est pas là où l’a pointé le candidat Nicolas Sarkozy dans son meeting d’Annecy. Il est dans cette contre-vérité historique que les dirigeants du PS répètent à l’envi, du matin au soir : "En 1981, les gens disaient qu’il y aurait des chars soviétiques sur la place de la Concorde". Ceci est un mythe. Un argument fabriqué, soigneusement entretenu par le PS pour justifier ses alliances avec le PCF. Les électeurs français étaient-ils si crétins ? Je mets au défi quiconque d’apporter la preuve que "les gens" croyaient une chose aussi imbécile !

 

10:12 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : 1981, hollande, communistes, pcf, ps |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

C'est un peu comme le mythe du nuage de Tchernobyl arrêté à la frontière. Ça n'a jamais été dit par personne mais les anti-nucléaires le ressortent sans arrêt depuis 25ans pour démontrer une soi-disante manipulation des autorités.

Écrit par : Loïc | 19/02/2012

Moi, qui ai conservé pas mal de journaux ,publications diverses et tous tracts syndicaux ou politiques au cours de ma vie professionnelle, je n’ai jamais trouvé trace d’un quelconque écrit rapportant une telle rumeur .
C’est dommage, pour sa crédibilité, que François Hollande n’ait cité ni le nom de celui qui l’aurait lancée ,ni la date et les circonstances dans lesquelles elle l‘aurait été, s’il ne l’a pas rêvé.
Mais peut-être ,je dis bien « peut-être » , que François Hollande a confondu ,communistes pour communistes, avec l’armée chinoise de Mao Tsé Toung ,qui dans le film de Jean Yanne «  Les Chinois à Paris » (1974) , avait installé son quartier général aux Galeries Lafayette, d’où à pied on arrive à peine en dix minutes à la Place de la Concorde!

Écrit par : dab | 21/02/2012

Les commentaires sont fermés.