Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2013

Hollande doit choisir

 Hollande-TV.jpgCe jeudi soir, François Hollande devra choisir : ou bien ressouder la majorité qui l’a porté au pouvoir, ou bien ressouder le pays qu’il préside. Ou bien il donne des gages à Mélenchon, aux Verts, à la CGT et à la LGBT, ou bien il s’adresse (enfin) à la majorité des Français, toutes tendances, opinions et religions confondues. A seulement 31 % d’opinions favorables et avant la tempête sociale qui s’annonce à l’horizon, va-t-il s'obstiner à chouchouter sa gauche en traitant d'homophobes les deux tiers de ses compatriotes, ou va-t-il imaginer tel geste fort, telle ouverture symbolique montrant qu’il est bien, désormais, le président de tous les Français ?

00:15 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : hollande, crise, laïcité |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Vue du lointain Québec où je demeure depuis près de 50 ans, la France semble au bord d'un gouffre. La situation, marquée par une crise économique majeure et le sectarisme acerbé d'une gauche égocentrée, me fait penser aux années 30.
J'étais bien jeune alors et je vivais dans une banlieue ouvrière de Nancy. Je me rappelle encore la pauvreté ambiante, les affrontements sanglants de février 1934 et je me souviens aussi de l'arogance du Front populaire quand les communistes nous barraient le chemin de l'église et nous rançonnaient avant de nous y laisser entrer. Ira-t-on jusqu'à de tels exçes ?
Qui va faire comprendre au Président "normal" et qui se voulait rassembleur de tous les Français qu'il a été élu par 38% des citoyens (51% des 75% des votes exprimés)? Qui osera lui rappeler que les députés de gauche - toutes tendances confondues - représentent à peine plus d'un Français sur 4 (50% des 53% de votes exprimés).
Certes, ce gouvernement peut revendiquer la légalité mais sûrement pas la légitimité.

Écrit par : René Didier | 28/03/2013

Ce seront la tiédeur et le flou. Quelques circonvolutions pour noyer le poisson, laisser planer le doute, faire semblant de comprendre et de tenir compte des appels des uns et des autres, peut-être un petit sucre à ceux-ci et un petit sucre à ceux-là, quelques mensonges accusateurs pour se poser en victime. Faites-moi confiance! J'ai besoin de vous! Nous allons y arriver!... Mais au final, ce ne seront que la surdité et le mépris d'un président et d'un parti qui détiennent tous les pouvoirs et qui sont proprement incapables d'admettre qu'ils font fausse route, et quand bien même le comprendraient-ils, qu'ils ne laisseraient leur pensée sectaire s'éloigner de ses certitudes et sa dévotion au dogme. Seul le socialisme est juste, seule la gauche a raison et est bonne pour le peuple! On a déjà entendu ça en d'autres temps et en d'autres lieux, pour le résultat qu'on sait.

Écrit par : Baobab | 28/03/2013

Ouverture symbolique ? Non, je ne le pense pas. François Hollande n’en a pas besoin, il a sa majorité à l‘Assemblée nationale jusqu‘en 2017, cela lui suffit pour faire tout ce qu’il veut. Et puis à 27% (LH 2 sondage 22/23 mars pour Le Nouvel Observateur) qui serait assez stupide pour rejoindre un futur has been ?

« Il n’y aura pas au gouvernement de personnalités qui auraient pu voter pour Sarkozy au second tour, cela n’aurait aucun sens » ( Son entretien publié le samedi 28 avril 2012 dans « Le Parisien »)

« Nous ne devons écarter personne mais en même temps ne rien négocier avec quiconque » (Meeting de Limoges 27 avril 2012 )
« Celui qui ment est celui qui n’est pas sûr de lui, c’est celui qui veut tromper le peuple et non pas l’éclairer… » (même meeting)
« La gauche, c’est une famille qui vit parfois dans des logements séparés mais s’entretient mutuellement de toutes ses cultures… » (même meeting)

Écrit par : dab | 28/03/2013

Les commentaires sont fermés.