Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2018

Edouard Philippe en sursis

E Philippe.jpgQue devra faire Macron si la révolte des "gilets jaunes" se durcit ? Des mesurettes sur la fiscalité, un moratoire sur le prix du gasoil ? Cela ne calmera pas les manifestants. Dissoudre l’Assemblée ? Ce serait faire le lit électoral de Marine Le Pen. Un référendum ? Le président le perdrait à coup sûr, quelle que soit la question. Il ne lui restera qu’une option : remplacer spectaculairement le premier ministre, trop droit dans ses bottes, par un homme d’expérience et de conciliation, avec un cahier des charges tout neuf. Allez, les paris sont ouverts : Blanquer, Blanquer ou Blanquer ?