Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2022

Ukraine : ce que veut la Russie

3853-800x549-1-800x549.jpgLes pacifistes français qui pensent que l’occupation du Donbass ouvre la porte à des négociations de paix entre l’Ukraine et la Russie, ont-ils entendu hier le bras droit de Poutine, Nikolaï Patrouchev, rappeler quels étaient les objectifs de la Russie ? Annexer le Donbass, oui, mais aussi "démilitariser" et "dénazifier" toute l’Ukraine, ce "territoire russe" qui, répétons-le, a le culot de se prétendre un Etat souverain ! Que les choses soient claires : la Russie, tôt ou tard, entend bien absorber militairement l’ensemble de l’Ukraine. Alors, on négocie quoi et avec qui ?

19/04/2022

Une "victoire Potemkine" ?

cp151662722-1200x710.jpgDifficile d’imaginer ce qui peut se passer au Kremlin dans les semaines à venir. Le 9 mai, Poutine présidera son grandiose défilé célébrant sa "victoire sur le nazisme", façon 1945, mais cela ne trompera personne, y compris en Russie : même s’il écrase le Donbass sous les bombes, la "victoire" dont il se prévaudra sera un coup de propagande dans la pure tradition des "villages Potemkine" du temps de Catherine II. Or, si Poutine n’a pas de victoire à offrir à son peuple, il sait qu’il ne restera pas longtemps au pouvoir. D’où son acharnement, depuis hier, à bombarder furieusement, jour et nuit, l’est de l’Ukraine…

20:42 Publié dans Blog | Tags : poutine, russie, ukraine, donbass | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/04/2022

Des négociations, pour quoi faire ?

poutine (2).jpgQue les négociations russo-ukrainiennes d’Istanbul ne soient destinées qu’à amuser la galerie, c’est une évidence. Vladimir Poutine n’entend "négocier" qu’en position de vainqueur, c’est-à-dire imposer ses conditions, et basta. Son offensive militaire cessera quand l’Ukraine se soumettra, un point, c’est tout. Le problème, évidemment, c’est que ledit Poutine, pour l’instant, a perdu la guerre. S’il veut présider triomphalement le grand défilé de la "victoire sur le nazisme", le 9 mai, sur la Place Rouge, il va lui falloir remporter, à tout prix, la bataille du Donbass. A tout prix, c'est-à-dire : par tous les moyens...

12:49 Publié dans Blog | Tags : poutine, ukraine, russie, donbass | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/04/2022

Après le Donbass, la Crimée ?

carte.jpgA l'étonnement général, l’armée ukrainienne a donc remporté la première bataille, celle de Kiev. L'armée russe a dû se replier. Poutine va donc tout faire, maintenant, pour remporter la bataille du Donbass, qui s’annonce difficile et sanglante. Mais rien ne dit que l’armée ukrainienne, dopée par ses premiers succès, ne va pas réussir à repousser les forces russes, démoralisées, hors du territoire ukrainien, qui sait ? Voilà qui ouvrirait pour Poutine une cauchemardesque perspective, totalement imprévue : et si les Ukrainiens, du coup, en profitaient pour récupérer la Crimée ?

01/04/2022

Un simple recul tactique

277355098_10159854615759686_5043687165340811791_n.jpgLes Européens ont tellement envie que le cauchemar ukrainien s’arrête qu’ils s’accrochent au moindre espoir de négociation. Malheureusement, il leur faut constater que Poutine, échaudé par la défaite militaire de son armée, opère un recul tactique destiné à reconstituer ses forces avant d'aller conquérir, à tout prix, le Donbass. Non sans garder à l’esprit – pour demain ou pour plus tard – ses objectifs de guerre annoncés et répétés dans tous ses discours : reconstituer, contre l’Occident, un "monde russe" autonome qui ne se conçoit pas sans l’assimilation de l’Ukraine – à bon entendeur…

29/03/2022

Une bonne et une mauvaise nouvelle

le-president-russe-vladimir-poutine-au-cours-de-sa-conference-de-presse-annuelle-le-19-decembre-2019-a-moscou_6240010.jpgLa guerre en Ukraine est à un tournant. C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle, c’est que Vladimir Poutine a renoncé, semble-t-il, à conquérir par les armes Kiev, Odessa et l’ouest de l’Ukraine : son armée est exsangue, ses soldats sont épuisés, la résistance ukrainienne n’a cessé de se durcir. La mauvaise nouvelle, c’est que le même Vladimir Poutine va tout miser sur la conquête du Donbass, la seule "victoire" dont il pourra se prévaloir en sus du rattachement de la Crimée : la lutte armée autour de Donetsk et Lougansk risque d’être particulièrement meurtrière…

19:35 Publié dans Blog | Tags : poutine, ukraine, donbass, russie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/02/2022

Ukraine : le coup des Sudètes

CARTE_UKRAINE_TROUPES_RUSSES.jpgPoutine, Hitler, même combat ? Le scénario élaboré par le Kremlin dans le Donbass rappelle étrangement le scénario élaboré naguère par Hitler pour récupérer les Sudètes – ces minorités allemandes habitant la Bohème tchécoslovaque en 1938 – puis la ville de Dantzig en 1939. On crée une tension locale, attisée par des agents secrets ; à coup d’incidents, on pousse les autochtones à la riposte, qu’on dénonce à grands cris (Poutine crie au "génocide" !), puis on vole au secours des nationaux en occupant le territoire ; puis on stoppe tout, on gèle le conflit, en expliquant que c’est ça ou la guerre mondiale…

09:42 Publié dans Blog | Tags : ukraine, poutine, tussie, donbass | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |