Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2018

MRJC : drôles de paroissiens !

MRJC.jpgTombé sur un communiqué stupéfiant du MRJC (Mouvement rural de Jeunesse chrétienne) rappelant qu’il défend le droit des femmes… à l’avortement ! C’est un peu comme si les Jeunesses communistes défendaient vigoureusement le droit des multinationales à exploiter la classe ouvrière ! Le MRJC, donc, regrette que l’IVG soit une démarche "complexe et difficile" au vu des contraintes administratives qu’elle implique. Non, les gars, si l’IVG est une démarche "complexe et difficile", c’est parce qu’elle consiste à tuer un être vivant mal défini dont on se demande s’il est déjà une personne humaine ou non, et que la réponse, même pour les athées, n’est pas simple !

10:14 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : avortement, ivg, mrjc |  Facebook | | Lien permanent

02/07/2017

IVG : les réserves de Simone Veil

Simone Veil,LGTB,IVGQue les féministes et autres militants LGTB encensent Simone Veil est étrange. Car sa loi de 1975 sur l’IVG punissait "le fait d’inciter à l’avortement ou d’en faire la publicité" et prévoyait de donner à chaque femme concernée "une information sur les alternatives à l’avortement". Elle-même voulait "aider les femmes dans leur détresse" et rappelait dans son fameux discours à l’Assemblée qu’ "aucune femme ne recourt de gaité de cœur à l’avortement, il suffit d’écouter les femmes : c’est toujours un drame et cela restera toujours un drame". Or, depuis la loi Vallaud-Belkacem du 4 août 2014, émettre de telles réserves est passible de 2 mois à 2 ans d’emprisonnement et d’une amende de 2.000 à 20.000 euros…

10:05 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : simone veil, lgtb, ivg |  Facebook | | Lien permanent

29/10/2012

Quel trou de la Sécu ?

 Sécu.jpgC’est super d’être dans un pays riche et en pleine croissance : l’Etat peut dépenser tout ce qu’il veut ! Ainsi, vendredi, les députés socialistes ont décidé que la Sécurité Sociale, qui croule sous le pognon, rembourserait désormais à 100 % (et non plus à 65 %) la pilule pour les 15-18 ans. Et que la même Sécurité Sociale, décidément prolixe, rembourserait désormais à 100 % (et non plus à 70 ou 80 %) les avortements. Enfin qu’en cas de naissance, en sus du congé maternité dû à la mère, son concubin non marié ou sa concubine du même sexe aurait droit, lui aussi, à un congé d’ "accueil à l’enfant". Ben voyons. Le trou de la Sécu ? Quel trou de la Sécu ?

09:19 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : sécu, dette, déficit, ivg |  Facebook | | Lien permanent