Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2017

Un recyclage nommé Désir

Désir.jpgOn s’inquiétait pour rien : Hollande parti, ses proches Jean-Pierre Jouyet et Ségolène Royal ont été aussitôt nommés ambassadeurs, hop ! Mais qu’allait devenir Harlem Désir, l’homme politique le plus inutile de sa génération ? Plombé par des emplois fictifs avérés, expert en combinazioni politicardes, il avait été nommé par Hollande secrétaire d’Etat aux Affaires européennes – ce qui était, à soi seul, un vrai scandale. Eh bien ça y est, on respire, il est recasé ! Il vient d’être nommé, tenez-vous bien, représentant pour la liberté des médias au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Une nomination "au mérite", sans aucun doute.

13:31 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : harlem désir, royal, jouyet, osce |  Facebook | | Lien permanent

09/11/2014

La France au rendez-vous de l'Histoire

fillon-jouyet.jpg"Menteur ! Toi-même ! C’est celui qui le dit qui l’est ! Je n’ai jamais dit cela ! Celui qui dit cela, qu’il le prouve ! Affabulateur ! C’est bien lui qui a dit cela ! Qu’il fallait le plomber avec les affaires ? Je défie quiconque de prouver que j’ai dit cela ! S’il l’a dit, c’est un énorme scandale ! S’il ne l’a pas dit, c’est une affaire d’Etat ! Qu’il ose dire qu’il l’a dit ! Je n’ai jamais dit cela aux journalistes ! Enfin, si, je l’ai dit, mais pas comme cela ! Les journalistes n’ont pas à dire qui leur a dit cela ! C’est un complot ! S’il l’a dit, il le paiera !" Voici, Mesdames et Messieurs, un peu résumé, comment la France a célébré, ce dimanche, le 25ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin.

07/11/2010

Ingratitude post-ministérielle

jean-pierre-jouyet.jpgNicolas Sarkozy n’aura pas eu de chance avec les ministres d'"ouverture". A chaque fois que l'un d'entre eux quitte son poste, en général pour un poste moins exposé mais tout aussi prestigieux, il se retourne aussitôt contre ses anciens collègues et tire dans le tas ! Alors que Martin Hirsch s'est fait délateur en dénonçant les cumulards du gouvernement, voilà que Jean-Pierre Jouyet explique, dans un livre, que l’ouverture est une "imposture" ! Bonjour l’ingratitude ! Je n’ose penser à tout ce que Sarkozy va prendre, l’an prochain, dans les livres de Bernard Kouchner, Fadela Amara et Eric Besson !