Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2014

La France au rendez-vous de l'Histoire

fillon-jouyet.jpg"Menteur ! Toi-même ! C’est celui qui le dit qui l’est ! Je n’ai jamais dit cela ! Celui qui dit cela, qu’il le prouve ! Affabulateur ! C’est bien lui qui a dit cela ! Qu’il fallait le plomber avec les affaires ? Je défie quiconque de prouver que j’ai dit cela ! S’il l’a dit, c’est un énorme scandale ! S’il ne l’a pas dit, c’est une affaire d’Etat ! Qu’il ose dire qu’il l’a dit ! Je n’ai jamais dit cela aux journalistes ! Enfin, si, je l’ai dit, mais pas comme cela ! Les journalistes n’ont pas à dire qui leur a dit cela ! C’est un complot ! S’il l’a dit, il le paiera !" Voici, Mesdames et Messieurs, un peu résumé, comment la France a célébré, ce dimanche, le 25ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin.

07/11/2014

Mur de Berlin : un mauvais souvenir ?

Mur1989.jpgRetour de Nice où j’ai vérifié, une fois encore, qu’on pouvait passionner les Français en leur racontant la chute du Mur de Berlin. Alors pourquoi nos dirigeants, eux, sont-ils si rétifs à commémorer cet anniversaire ? Parce qu'une moitié d'entre eux pense qu’au fond, même s’il y avait quelques excès regrettables, l’URSS était quand même, peu ou prou, le camp du "progrès". Et que l'autre moitié a raté l’occasion de changer, alors, le "logiciel" communautaire en se contentant de faire adhérer les pays de l’Est, un à un, à une Union européenne devenue obsolète. Dans les deux cas, en effet, il n’y a pas de quoi pavoiser.

21/05/2014

De Omaha Beach au Mur de Berlin

Chute-MurBerlin.jpgLa tension monte à l’approche de la commémoration du 70è anniversaire du 6 juin 1944 en présence de Vladimir Poutine. J’ai dit ici ce que j’en pensais. Mais avez-vous remarqué que personne ne se pose la question de la présence du même Poutine, le 9 novembre prochain, à la commémoration du 25è anniversaire de la chute du Mur de Berlin ? Il y a une raison : le Mur de Berlin, on s’en tamponne. Souvenir un peu encombrant, événement pas valorisant, images quasi exotiques. La guerre froide, le communisme, le goulag, tout ça, laissons donc Allemands et Russes s'en dépatouiller sans nous !

 

09/04/2014

Gorbatchev et les Européennes

Gorby.jpgMaintenant que les municipales ont cessé de saturer l’espace audiovisuel, je commence la promo de mon Gorbatchev et j’observe un phénomène qui va, me semble-t-il, en s’aggravant : la chute du Mur de Berlin, dont Gorbatchev est le principal acteur et dont on va commémorer cette année le 25è anniversaire, les Français plus que jamais repliés sur eux-mêmes la considèrent comme un événement lointain, flou, voire exotique : à quinze jours des Européennes, personne ne l'évoque ! Mes jeunes confrères journalistes eux-mêmes ont du mal à comprendre que la chute du Mur, c’est aussi une page de l’histoire de France !

14/08/2011

Amnésie française

 

murdeB.jpg13 août 2011. Cinquantième anniversaire de l’érection du Mur de Berlin, le 13 août 1961, qui fut le terrifiant symbole de la division de notre vieux continent : d’un côté, le monde "socialiste", dit aussi "progressiste", sous la férule totalitaire et policière de la Russie soviétique ; de l’autre, le monde "libre" des démocraties brouillonnes et prospères, sous la protection militaire américaine. A part un documentaire sur Arte, je n’ai pas vu grand-chose sur le sujet dans nos médias. C'est désolant : convaincra-t-on jamais les Français que le Mur de Berlin fut aussi leur histoire ?

12/02/2011

Longue vie à notre grand leader !

moubarak.jpgLes événements de Tunisie et d’Egypte rappellent, par leur intensité, par leur simplicité, par leur humanité, la chute des régimes communistes en Europe de l’Est en 1989-91. Une comparaison saute aux yeux. Honecker, Brejnev, Tchernenko, Kadar, Jivkov, Ceausescu et consort étaient âgés de 71 à 80 ans. Moubarak a 82 ans, Ben Ali a 74 ans, Bouteflika a 72 ans, etc. A cet âge-là, surtout quand on gouverne depuis plusieurs décennies, on est incapable de comprendre que le ras-le-bol d’une jeunesse, d‘un peuple, d’une société, est exactement proportionnel à la taille des portraits officiels sur les bâtiments publics !


10/11/2009

Cinéphiles de tous les pays...

Affiche festival pessac.JPGLe 20ème anniversaire de la chute du Mur va se poursuivre quelques jours à Pessac, près de Bordeaux, grâce au Festival du film d'histoire. Thématique de la manifestation, cette année : "Il était une foi, le communisme". Voilà une programmation intelligente. On y projetera une centaine de films sur le sujet, dont quelques avant-premières. A ceux que cela intéresse, je donne rendez-vous ce mercredi 11 novembre à 15h15 (sous le chapiteau) pour une conférence sur mon thème privilégié : "Le rôle du pape Jean-Paul II dans l’effondrement du communisme". Rappelez-vous ce que disait Gorbatchev : "Rien de ce qui s’est passé n'aurait pu se produire sans ce pape-là..."