Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2011

Un Walesa ou un Geremek...

walesa,geremek,europe,grècegerem.jpg

Lu dans le Figaro de ce matin le papier où Alexandre Adler compare, sur fond de crise européenne, la bonne gestion polonaise et la gabegie grecque : "...productivité en berne, privilèges indus, fonction publique pléthorique, etc". L'Europe a besoin d'un Walesa ou d'un Geremek, écrit-il. Autrement dit : l'Europe a besoin, pour éviter le désastre, de personnalités charismatiques et courageuses, et non de politiciens tristement "normaux" - n'en déplaise à François Hollande.

09:53 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : walesa, geremek, europe, grèce |  Facebook | | Lien permanent

16/02/2011

Rue Bronislaw Geremek

Geremek.jpgQui aurait pensé qu’une panne de batterie puisse me procurer une aussi belle surprise ? Le grand garage Peugeot d’Auxerre s’est installé, il y a quelques mois, sur l’extension de la Zone industrielle des Clairions, au nord de la ville. L’adresse, nouvelle, m'a stupéfié : "Rue Bronislaw Geremek". Il y a donc, non loin de chez moi, une rue qui porte le nom de celui qui fut mon grand ami polonais, d’abord, en 1980, simple intellectuel venu aider Lech Walesa et les grévistes de Gdansk, puis, vingt ans plus tard, ministre des Affaires étrangères de la Pologne post-communiste et député européen. Mort en 2008 dans un accident de voiture. Grâce à ce garage, "Bronek" n'est pas tout à fait mort...


24/07/2008

Hommage à Geremek

8e26e1beea4bbab1d4635a94a38c46dc.jpgEmouvant hommage à Bronislaw Geremek, hier soir, à la Bibliothèque polonaise, sur l’île Saint-Louis. J’ai rappelé, comme journaliste, le rapport très spécial qui s’est tissé entre cet homme exceptionnel et les journalistes français qui, dès l’automne 1980, ont fait de lui leur principale source d’information sur les événements de Pologne. Mais lui, le stratège hors pair, nous avait inclus dans son dispositif : pour être informé, d’abord ; pour faire passer des messages hors de Pologne, ensuite. Cet échange indicible et constant fut un des éléments de la réussite de l’aventure de Solidarnosc. Qu’il se soit parfois mué en amitié est une autre histoire.

18/07/2008

Il y a regrets et regrets

2e90442e92dad4527f2b8948416cec5a.jpgLes réactions unanimes après la disparition brutale de Bronislaw Geremek - comme ce matin à la Représentation de l'Union européenne à Paris - masquent, évidemment, quelques regrets indicibles. Je me rappelle ce voyage en Pologne de juin 1989 où le président Mitterrand a montré qu’il préférait parler au général Jaruzelski, ce grand "patriote", plutôt qu’au couple Walesa-Geremek, qui représentaient l'inconnu : en pleine bagarre politique cruciale, à Gdansk, dans un repas offert aux "dissidents", il avait placé Geremek à côté de Françoise Sagan ! Faut-il aussi rappeler qu'en 2003, les députés européens ne l’ont pas élu président, et que ce fut une belle occasion manquée : les élus de l’UMP et du PS, qui ont joyeusement pataugé dans leurs petites combinaisons politiciennes, en gardent-ils au moins un souvenir amer ?