Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2018

Une polémique par jour

Dédic-cave.JPGLa rentrée politique me gonfle déjà. Après la blagounette sur les Gaulois, c’est l'envoi de l’écrivain Philippe Besson comme consul à Los Angeles qui provoque, dans les médias, le même tollé stérile, pluripartite et pavlovien. Et tant pis pour la vieille tradition française qui a propulsé dans la diplomatie des Châteaubriant (sous Napoléon), Maritain (sous de Gaulle), Bastide (sous Mitterrand), Ruffin et Rondeau (sous Sarkozy). Et qu'importe le rayonnement culturel de la France : allez, les Wauquiez, Hamon, Mélenchon, Le Pen, disons du mal de Macron, tous ensemble, tous ensemble !

25/02/2015

Merci à Philippe Besson

Dédic-cave.JPGUn grand merci, avec retard, à Philippe Besson qui est venu animer vendredi la 57è rencontre du Club des écrivains de Bourgogne, à Dijon. Son roman Vivre vite, édité chez Julliard, est une bio romancée de James Dean. Bien construit, bien écrit, son récit montre qu’on peut raconter la vie d’un type mort à 25 ans. L’acteur était un sale gosse arrogant, mais au talent prodigieux et au charme fou. Philippe Besson, qui ne manque lui-même ni de talent ni de charme, nous a fait passer un moment délicieux, intéressant et sympathique : merci Philippe ! 

12:04 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : besson, écrivains, bourgogne |  Facebook | | Lien permanent

19/04/2012

Petites trahisons entre amis

fadela.jpgLes mauvaises langues disent qu’ils ont attendu les derniers sondages pour clamer urbi et orbi, qu’on se le dise, oyez bonnes gens, qu’ils allaient finalement voter Hollande : Fadela Amara (ex-ministre de droite), Jean-Jacques Aillagon (ex-ministre de droite), Martin Hirsch, (ex-ministre de droite), Azouz Begag (ex-ministre de droite), Corinne Lepage (ex-ministre de droite), Jean-Pierre Jouyet (ex-ministre de droite), etc. Interviewé hier sur ces spectaculaires pirouettes électorales, François Hollande a déclaré : "Un destin de traître, cela vous suit toute la vie !". Mais il ne parlait pas de ceux-là, il parlait d’Eric Besson, ex-socialiste devenu, lui, ministre de droite : ce n’est évidemment pas du tout la même chose !

08:20 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : amara, hirsch, traître, besson, lepage |  Facebook | | Lien permanent