Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2017

A propos du dossier Fillon...

bercy.jpgMon blog d’hier m'a valu quolibets et lazzis : on me dit qu’à Paris, "tout le monde sait" que le dossier fiscal de Pénélope Fillon aurait été remis à François Hollande par Thomas Cazenave, qui dirigeait le cabinet d’Emmanuel Macron à Bercy avant de rejoindre le cabinet du président ; lequel aurait simplement transmis le dossier à Gaspard Gantzer, son directeur de la communication, avec consigne d'en faire "bon usage" ; Gantzer (sorti dans la même promotion de l'ENA que Macron) aurait personnellement transmis le dossier le 9 janvier à Michel Gaillard, journaliste au Canard Enchaîné. J’ai mis, évidemment, des conditionnels partout. Y a pas un journaliste, dans le coin, pour vérifier tout cela ?

00:17 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : fillon, bercy, pénélope, gantzer |  Facebook | | Lien permanent

07/02/2017

L'avenir de la France !

penelope2.jpgC’est la polémique du jour, qui domine la campagne, que dis-je, l’actualité mondiale ! Kim Willsher, la journaliste anglaise qui a interviewé Pénélope Fillon il y a dix ans a écrit à celle-ci, le 30 janvier, qu’elle était "en colère que certains éléments de l’interview [diffusée dans Envoyé Spécial] aient été tirés et publiés hors contexte" (sic). Puis la même a expliqué dans plusieurs interviews que "non, les propos d'Envoyé Spécial n'ont pas été sortis de leur contexte !" (sic). Passons sur l’étrange inconstance de la consœur. Mais n’y a-t-il vraiment pas dans l’actualité, y compris politique, de sujets plus graves, plus importants, plus urgents que ces broutilles incohérentes et ces chicaïas infinitésimales ?

06/02/2017

Faut pas nous prendre pour des buses

la-une-du-canard-enchaine.jpgBon, d’accord, Fillon a eu tort de parler de "coup d’Etat institutionnel". Mais il ne faut pas non plus nous prendre pour des buses. La double salve de "révélations" du Canard, d’une précision remarquable, n’est évidemment pas le résultat d’un travail d’investigation mené par des journalistes : allons, ceux-ci seraient-ils si mauvais qu’ils n’auraient rien trouvé de tel pendant les cinq ans où le même Fillon était à Matignon, alors que toutes ces infos étaient déjà dans les tiroirs de Bercy ? Comme pour Chaban (les impôts) ou Giscard (les diamants), le Canard a bien été renseigné par quelqu’un dont le but était d’abattre ce candidat-là. Que les faits soient avérés ou non est une autre histoire.

26/01/2017

Dans l'ombre des élus...

session_grande_region_1.jpgJ’en connais que l’affaire Pénélope Fillon ne fait pas rire. Il y a d’abord les dizaines et dizaines d’épouses, fils et filles de parlementaires qui travaillent pour ceux-ci (on ne comptabilise pas les gendres, neveux et maîtresses) dont le statut discret et peinard risque fort d’être remis en cause après un tel hourvari médiatique. Mais personne ne parle des 8.000 assistants politiques – rémunérés sur argent public, eux-aussi – qui travaillent pour les élus dans les collectivités territoriales, et qui sont aussi, parfois, les épouses, fils ou filles de ceux-ci (on ne comptabilise toujours pas les gendres, neveux et maîtresses). Tous aux abris ! La famille est une valeur en baisse...