Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2016

La connaissance inutile (4)

Katyn Wajda poster.jpgDans les Secrets du Kremlin (sortis hier en librairie) je consacre un long chapitre au crime de Katyn – ces milliers d’officiers polonais abattus par le NKVD au printemps 1940, et dont l’URSS a toujours accusé les nazis. On a vite su, notamment par les rapports de la Croix Rouge, que cette accusation ne tenait pas debout. Mais les communistes et leurs compagnons de route ont imposé la fiction stalinienne, malgré l’évidence historique, pendant des décennies. En février 1987, dans Les Temps modernes, Claude Lanzmann parlait encore d’un crime "imputé" aux Soviétiques "par la propagande nazie" ! Voilà, exactement, ce que JF Revel appelait la "connaissance inutile".

15:39 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : revel, katyn, kremlin, lanzmann |  Facebook | | Lien permanent

27/10/2016

La connaissance inutile (3)

Revel.jpgJe reviens à La Connaissance inutile de JF Revel, livre prémonitoire ! Aujourd’hui, quand un auteur traite un sujet donné, plus personne ne s’occupe de savoir si d’autres livres ont déjà exhumé, défriché ou révélé le sujet. La polémique sur la bio de Charlotte Delbo le montre bien : il est loin, le temps où les chroniqueurs littéraires étaient capables de comparer le travail d’un biographe avec celui d’éventuels prédécesseurs, d’y déceler les informations nouvelles, les contradictions… ou les plagiats ! Aujourd’hui, disons-le, la connaissance livresque se transmet par les "quatrièmes de couverture" de livres qu’on n’a plus jamais le temps de lire en entier. Lire un livre en entier, est-ce bien utile, en effet ?

25/10/2016

La connaissance inutile (2)

benoit15.jpgRetour à JF Revel qui, dès 1988, dénonçait les débats "idéologiques" où l’on assène des vérités en excluant la réflexion, en ignorant les faits, en négligeant l'histoire. Un exemple ? Essayez donc d’expliquer à des féministes que c’est le pape Benoît XV, en juillet 1919, qui a poussé à généraliser le vote des femmes en France et en Italie, et que c’est la gauche française, au Sénat, qui s’est opposée à cette idée subversive sous prétexte que "les femmes voteraient comme leur curé" (c’est parce que le Sénat a disparu en 1940 que de Gaulle, catholique et de droite, a pu faire passer le vote des femmes en 1944). Eh bien, vous n’avez aucune chance d’être entendu, tout simplement. La "connaissance inutile", c’était bien vu !

24/10/2016

La connaissance inutile

livres.jpgTombé par hasard sur La connaissance inutile de JF Revel, où l’auteur prophétisait dès 1988 que la connaissance (des faits, de l’histoire, des hommes) qui permet de comprendre son époque et de préparer l’avenir, finirait par disparaître, étouffée sous le trop-plein d’informations venues de partout. Il est si facile aujourd’hui de piocher sur Internet, notamment dans Wikipédia, le minimum d’infos nécessaire pour participer à la vie de la cité et au grand cirque médiatique ! Qu’importe leur véracité ? Qu’importe ce qu’ont pu découvrir, révéler, corriger ou démentir les chercheurs, les historiens ou les journalistes d’investigation dans des livres ? Des livres, pour quoi faire ?