Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2018

Vive la radio !

Coppens.jpgLa radio, c’est simple. Cela s’écoute n’importe où, n’importe quand, pour peu que le sujet vous accroche, que la voix vous séduise, que le moment s’y prête. Exemple : en ces week-ends de vacances, branchez-vous sur Europe 1 le samedi matin, entre 9h et 10h, vous y écouterez le professeur Yves Coppens raconter à David Abiker l’histoire de l’homme depuis 14 milliards d’années. Un régal d’intelligence, d’humour et de clarté. Il faut dire que le concept est original ; contrairement à la plupart de ses confrères, pas seule une fois, en une heure, l'ami David n’interrompt brutalement son invité au milieu d'une phrase ! Un régal, vous dis-je...

08/08/2018

A Bercy, on se marre...

radar-infraction.jpgEdouard Philippe avait été catégorique : non, l'abaissement obligatoire et systématique de la vitesse autorisée sur les routes secondaires n’est pas une arnaque destinée à remplir les caisses de l’Etat ! Une fois de plus, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent : je lis dans l’Yonne Républicaine que sur les routes de mon département, en juillet, les radars ont chopé 2.551 automobilistes ayant dépassé les 80 km/h, soit… 60 % de plus que l’an dernier ! Et encore, le gouvernement avait dit qu’au début, la tolérance serait de mise ! A ce rythme, la France ne devrait pas tarder à rembourser sa dette…

16:10 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : 80 kmh, radars, dette |  Facebook | | Lien permanent

07/08/2018

Lecture de vacances...

Mitt-prout.jpgPourquoi le PS fut-il si silencieux pendant l’affaire Benalla ? Parce que les socialistes n’ont pas oublié que François Mitterrand, en arrivant à l’Elysée en 1981, n’avait pas de réseau dans la police, lui non plus, et qu’il a voulu, comme Macron, doubler le ministère de l'Intérieur : au grand dam de son ami Gaston Defferre, le Gérard Collomb de l'époque, Mitterrand avait donné des pouvoirs exorbitants à Christian Prouteau et Pierre Barril, les "super-gendarmes de l’Elysée", qui se sont lamentablement plantés dans l’affaire des Irlandais de Vincennes. Relisez cette histoire pendant les vacances, c’est divertissant !

09:56 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : benalla, mitterrand, police |  Facebook | | Lien permanent