Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2018

A Bercy, on se marre...

radar-infraction.jpgEdouard Philippe avait été catégorique : non, l'abaissement obligatoire et systématique de la vitesse autorisée sur les routes secondaires n’est pas une arnaque destinée à remplir les caisses de l’Etat ! Une fois de plus, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent : je lis dans l’Yonne Républicaine que sur les routes de mon département, en juillet, les radars ont chopé 2.551 automobilistes ayant dépassé les 80 km/h, soit… 60 % de plus que l’an dernier ! Et encore, le gouvernement avait dit qu’au début, la tolérance serait de mise ! A ce rythme, la France ne devrait pas tarder à rembourser sa dette…

16:10 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : 80 kmh, radars, dette |  Facebook | | Lien permanent

29/06/2018

Une obstination incompréhensible

picture.jpgAmis ruraux, 96 % d’entre vous sont hostiles à la généralisation des 80 km/h dans vos territoires ? Eh bien, taisez-vous ! Ils savent mieux que vous, à Paris, ce qui va dans le sens du progrès, ce qui va améliorer vos vies ! Franchement, l’obstination du pouvoir dans cette affaire est incompréhensible. Macron ne voit-il pas qu’il perd un crédit précieux, à un moment difficile, auprès de la France profonde, celle qui fait les majorités ? Ne comprend-il pas que nous, les ruraux, les bouseux, les pas finis, les sous-hommes, les nouilles sous le gratin, à force de nous voir imposer des règles et des normes qui ne tiennent pas compte de la vie réelle, nous allons finir par nous escagasser ?

12/06/2018

Trois cailloux dans la chaussure

Edouard-Philippe-dans-l-ombre-de-Macron.jpgTrois cailloux dans la chaussure, cela commence à faire beaucoup pour un président "en marche" : le projet de loi sur les fake news, dont chacun a compris que c’était une idée inefficace et dangereuse ; la limitation à 80 km/h sur les routes nationales, qui rencontre l’hostilité de 92 % des populations concernées ; et la généralisation de la PMA, qui rencontre beaucoup plus de réserves que prévu, notamment chez les médecins. S’il veut garder du temps pour s’occuper des vrais problèmes du pays, il va bien falloir que le jeune Macron lâche un peu de lest, non ?

11:05 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : 80 kmh, pma, fake news, macron |  Facebook | | Lien permanent

18/05/2018

Edouard Philippe roule à contre-sens

80-kmh.jpgQue le ministre de l’Intérieur lui-même désapprouve les "80 km/h" n’étonnera pas les lecteurs de ce blog, qui savent que 96 % des habitants des territoires ruraux sont opposés à cette mesure technocratique imposée depuis Paris. Le Premier ministre a aussitôt recadré son ministre d’Etat. Mais va-t-il recadrer aussi l’immense majorité des maires de France, des élus départementaux et des parlementaires non urbains, y compris de son propre bord ? Ce serait confirmer spectaculairement le mépris dans lequel ce gouvernement tient la France profonde : c’est bien la peine d’envoyer tous ses ministres à la rencontre de la province, si c’est pour ignorer l’opinion de celle-ci !

17:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : 80 kmh |  Facebook | | Lien permanent

27/04/2018

Paris n'est pas la France

80kmh.jpgIl devrait pourtant comprendre, Macron, qu’il y a un os : 37 départements ruraux lui demandent officiellement de revenir sur le passage à 80 km/h sur les routes secondaires ; 71 % des automobilistes, selon l’IFOP, y sont hostiles ; le Sénat, dans un rapport, qualifie la décision de "trop brutale" et propose de déléguer une telle décision au niveau des départements, qui sauront la moduler… Personne, en province, n’est contre la baisse de la mortalité au volant ! Mais qu’une telle mesure administrative, depuis Paris, s’impose bureaucratiquement à tous les territoires, sans discussion, sans nuance, voilà qui ne passe plus dans la France de 2018 !

10/01/2018

80 km/h : ça sent l'entourloupe

80 km/h,sécurité routière,automobileY a comme une odeur d’embrouille. Le Premier ministre a fait mention, pour justifier le passage à 80 km/h sur les routes secondaires, d'une expérimentation réalisée depuis 2015 dans quatre départements français... sans en publier le bilan. Or, l’un des quatre essais a eu lieu dans l’Yonne, entre Auxerre et Clamecy, sur la N151, et j’ai lu dans "l’Yonne républicaine" d’hier que sur ce tronçon passé à 80 km/h, il s’est produit un accident mortel, à l’été 2016, qui rend la démonstration négative ! Un accident, bien sûr, cela ne veut rien dire. Mais si cette fameuse "expérimentation provisoire" n'a pas été concluante, ne serait-il pas plus honnête de le dire ?