Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2017

Vanité de la chose écrite

jean paul I.jpgCe qui fatigue un écrivain, ce n’est pas d’effectuer de longues recherches, de rédiger ses livres avec minutie et d’enchaîner ensuite les conférences sur les sujets qu’il a explorés. C’est de constater, au fil des ans, la vanité de la chose écrite. Depuis trois jours, les médias italiens titrent avec fracas : "Le pape Jean-Paul Ier n’a pas été assassiné !", ce que "révèle" un nouveau livre publié à Rome avec la bénédiction de la Curie. C’est exactement ce que j’expliquais dans mon livre "Les secrets du Vatican" (Perrin, 2009), traduit et publié en italien sous le titre "I misteri del Vaticano" (San Paolo, 2010). Bon, c’est ainsi, un livre chasse l’autre, la vie est un perpétuel recommencement…

25/03/2015

Défendre le livre ou l'écrit ?

Sapin-livres.jpgJe peux me tromper, mais je trouve suspect le combat des pseudo défenseurs du livre qui protestent contre le taux de TVA normal attribué par la réglementation européenne aux œuvres numériques. Ce n’est pas la tablette, l’i-phone ou l’e-book qu’il faut absolument aider, mais le livre physique, objet spécifique écrit par un auteur, fabriqué par un éditeur et vendu par un libraire. Est-ce parce que les pouvoirs publics sont impuissants à défendre ces métiers-là qu’ils se donnent bonne conscience en défendant le numérique ? Désolé, messieurs dames, mais pour ma part, je fais des livres, pas des textes !

00:04 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : livre, écrit, numérique, e-book |  Facebook | | Lien permanent

27/09/2013

La culture éphémère

 Larousse-2.jpgLa tendance est à l’éphémère. Concernant la culture, l’Etat a annoncé qu’il réduirait tous ses crédits en 2014, à l’exception du spectacle vivant. J’ai le plus grand respect pour les jongleurs, les comédiens, les cracheurs de feu et les intermittents du spectacle, mais… et le livre, la littérature, l’écrit ? Ce qui reste, qui forge une civilisation, qui transmet le savoir ? Ce qui a légué un si riche patrimoine à la Bourgogne, la région de Lamartine, Colette, Pierre Larousse ? Tiens, imaginez où en serait la culture française si le petit Larousse, en arrivant à Paris depuis sa Puisaye natale, en 1840, s’était fait jongleur, comédien ou cracheur de feu ! 

 

23:52 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : culture, larousse, livre, écrit |  Facebook | | Lien permanent