Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2017

Macron et les francs-maçons

macron,francs-maçons,loges,collombComme à chaque élection importante, plusieurs médias consacrent un dossier sur le rôle des francs-maçons dans la "révolution Macron" : Ferrand, Collomb, Le Drian, Delevoye, Mézard, Castaner, Schiappa… Or, à part quelques journalistes sérieux (François Koch, Vincent Nouzille), les rédacteurs qu’on a chargés de ce marronnier oscillent, comme d'hab, entre les vieux fantasmes recuits et les hypothèses classiques qui ne mangent pas de pain. Et si la vérité était toute simple ? Et si les "frères" avaient été complètement dépassés par la vitesse à laquelle la classe politique a été dégagée et renouvelée, comme tout le monde ?

27/05/2011

Le PS en conclave ?

 

gerard-collomb.jpgIl faut être un franc-maçon affiché comme Gérard Collomb, le maire de Lyon, pour oser émettre une idée pareille : et si au lieu de primaires le PS organisait un conclave, un vrai, comme à Rome, pour désigner son candidat en 2012 ? Les éléphants du parti seraient bouclés à double tour, rue de Solférino, jusqu’à ce qu’une fumée rose s’échappe de l’immeuble devant les journalistes ébaubis ! Habemus candidatum ! L’Eglise a eu, comme cela, dans son histoire, quelques inventions pas idiotes : comme celle de faire élire le supérieur d’un monastère par tous les moines sans distinction. Un homme, une voix. C’était au moyen âge. Cela s’appelle aujourd'hui le "suffrage universel" !