Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2019

Irancy : un vin de légende

irancy.JPGOui, bon, c’est une broutille. Mais ceux d’entre vous qui ont lu "Paris n’est pas la France" (JC Lattès, 2005) savent que ces erreurs-là, fréquentes, sont significatives. Sous une photo représentant la visite dans l’Yonne des têtes de liste LR aux européennes, dans Le Figaro, un rédacteur indique, en légende, que le trio s'est arrêté "chez un vigneron d’Iragny". On comprend que ledit rédacteur n’est jamais venu dans l’Yonne, qu’il ne connaît rien aux vins de Bourgogne, qu’il n’a jamais entendu parler d’Irancy… mais qu’il ne va quand même pas prendre le temps de vérifier le nom d’un village paumé à 1h30 de Paris, ho ! Sauf qu’à Irancy et alentour, cette désinvolture énerve…

16:41 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : province, irancy, figaro, yonne |  Facebook | | Lien permanent

14/09/2013

Rétablissons la censure !

 Cohn-B.jpgJ’ai raté la sortie de Daniel Cohn-Bendit contre le Figaro, l’autre matin : avec une rare violence, le nouveau "chroniqueur" d’Europe 1 a accusé le journal, tenez-vous bien, d’avoir publié une interview de Bachar el Assad ! A l'entendre, il faudrait suspendre la liberté d’expression et interdire d’interroger le principal protagoniste de la crise syrienne ! Avouez que c’est croquignolesque : l’emblème des soixante-huitards libertaires exigeant le rétablissement de la censure façon 14-18, non mais ho ! Il a perdu la boule, Dany le Rouge ! Et aussi la mémoire : c’est bien lui, pourtant, qui scandait naguère : "Il est interdit d’interdire" !

21/12/2007

Sarko, le pape et la presse

Le voyage de Sarkozy au Vatican aura au moins permis à l’entourage du Président de découvrir le visage sinistré que montre aujourd'hui la France en matière de presse :
- Il n’y avait personne de l’AFP pour suivre Sarko dans les couloirs du Vatican, la titulaire étant… en vacances ! (L’AFP a recopié l'agence italienne Ansa pendant tout le voyage).
- Il n’y avait aucun porte-parole de l’ambassade de France, hier, à Rome, pour informer les médias étrangers sur Sarko, sa bio, ses idées, son discours, etc.
- La nouvelle la plus importante du voyage aura été… la suppression, pour raison d’économies, du poste de correspondant du Figaro auprès du Saint-Siège !
Mais qui s’intéresse encore à la presse ? Et à la France ?