Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2014

Les Guignols ont vendu la mèche

PPD-Guignols.JPGLes Guignols ont vendu la mèche. En se mettant en grève hier soir, ces célèbres marionnettistes ont fait comprendre à des millions de gens pourquoi le statut des intermittents du spectacle pose problème. En effet, au nom de quoi ces trente artistes, qui travaillent tous les jours depuis 1988, bénéficient-ils d’un régime d’assurance-chômage différent des autres salariés du pays ? Ce régime permet à leur employeur, Canal +, une entreprise privée, de les payer moins cher (grâce aux indemnités qu’ils touchent pendant 8 mois à chaque fois qu’ils ont travaillé 600 heures). Etonnez-vous que le nombre des intermittents ait doublé en dix ans !

09:39 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : guignols, intermittents |  Facebook | | Lien permanent

16/06/2014

L'impuissance au pouvoir

Rails-1.jpgQue l’Etat soit incapable d’assurer le transport de ses 687.000 gamins qui vont passer le bac en dit long sur l’impuissance des hommes politiques. Du matin au soir, les médias diffusent frénétiquement les petites phrases, les promesses, les annonces, les prédictions, les assurances et les rodomontades de François Hollande, Nadine Morano, Cécile Duflot, Florian Philippot, Arnaud Montebourg et quelques dizaines d’autres… qui ne pèsent rien, on le voit bien, face à une poignée de cheminots ou d’intermittents du spectacles décidés à paralyser le pays ou saboter les festivals d’été ! L’Etat, c’est qui ?

08:47 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : grèves, sncf, intermittents, etat |  Facebook | | Lien permanent

11/06/2014

Solidarité avec les travailleurs !

greves.jpgA chaque fois que les cheminots paralysent le pays et m’obligent à prendre ma voiture pour aller honorer dans les embouteillages mes rendez-vous parisiens, je me demande pourquoi une partie de mes impôts régionaux sert à financer les "régimes spéciaux" qui permettent à ces gens-là de prendre leur retraite dix ans ou douze ans avant moi, et à des taux que je ne pourrai jamais espérer ! Et quand je vois ces festivals d’été sabotés par les intermittents du spectacle, je me demande pourquoi leur régime si coûteux et si particulier, qui suscite tant et tant de fraudes, est pompé sur le revenu brut de mon propre travail. Je dois manquer de solidarité.

11/11/2007

Les cheminots entrent en scène

a4e0770677c93681529d812ef586a408.jpgLes premières victimes des grèves de transports, ce sont les intermittents du spectacle. Les théâtres parisiens se remplissant surtout de nombreux groupes venus de toutes les provinces, il n'y rien de mieux pour vider les salles - j'en veux pour preuve le Palais des Sports de la Porte de Versailles - qu'un désordre dans les transports.
Les spécialistes savent que des centaines de comédiens et de techniciens vont se retrouver au chômage dans les semaines qui viennent. Dans l'indifférence générale. Mais a-t-on jamais vu un syndicaliste de la Sncf s'intéresser au théâtre ?
Le pire, c'est que tous ces intermittents, quand ils seront au chômage, s'en prendront... à Sarkozy ! Rideau !