Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2019

Georges Marchais, le retour

ruffin.jpgLe sémillant François Ruffin, le même qui considère les journalistes comme les "petits soldats" du pouvoir capitaliste, est sur tous les plateaux télé. En promo pour son dernier livre et aussi, apparemment, pour se placer en orbite avant les prochaines présidentielles. Devant les caméras, le député LFI assène sa haine des riches, de la "caste", des bourgeois, de l’oligarchie, des puissances d’argent, etc. Or, coupez l’image, ne gardez que le son... et vous avez dans l’oreille, mot pour mot, balle pour balle, un discours de feu Georges Marchais ! Le communisme est mort, mais la vieille lutte des classes est de retour. Méfiez-vous, Elkabbach !

20/07/2012

Et si Montebourg était socialiste ?

 Montebourg.jpgLa castagne engagée par Arnaud Montebourg contre la famille Peugeot étonne apparemment certains journalistes parisiens. Ceux-là devraient lire la biographie d’Arnaud Montebourg parue aux Editions de Bourgogne qui montre que le "trublion de la Bresse" a toujours eu besoin, pour asseoir sa rhétorique, d’ennemis de classe – la "droite", les "patrons", etc. Ceux-là n’ont peut-être pas remarqué non plus que les Français ont élu un président socialiste, ex-chef du parti socialiste, et aussi une majorité de députés socialistes, dont la référence constante, depuis plus d’un siècle, est la lutte des classes. Et ceux qui croient – qui espèrent ? – que Montebourg est le seul vrai socialiste du gouvernement, eh bien, ils se trompent !