Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2007

Pause estivale

L'été est là. Il est temps de faire une petite pause. Ce blog, créé il y a un an, a atteint son rythme de croisière : 365 notes, autant de commentaires, 5.000 visiteurs et 22.000 pages consultées par mois. Et un petit livre, Blog à part, qui a eu, en Bourgogne, un petit succès. Un grand merci à tous ceux qui en avaient fait un rendez-vous quotidien, le temps d'une boutade irrévérencieuse ou d'un coup de gueule impromptu.
Je laisse le blog en l'état, pour ceux qui voudraient retrouver quelques bourdes politiques ou saillies électorales - on a bien rigolé, quand même ! - et pour ceux qui ne connaissent pas encore les Editions de Bourgogne, dont c'est un peu la vitrine. Nous nous retrouverons à la rentrée. Bon été à tous.

12/06/2007

La religion du livre

Sarko est-il cultivé ? Franchement, on s’en tape. Sauf en matière de bons vins : son ignorance en la matière, qui explique sans doute sa faible résistance à l’alcool, est évidemment désolante. Mais pour le reste, en tant qu’éditeur indépendant, je préfère un président qui aide la culture à un président qui étale la sienne. Un qui soutienne le livre plutôt qu’un qui écrive des poèmes.
Plus concrètement encore, je rêve d’un chef de l’Etat qui parviendrait à convaincre les pouvoirs publics (gouvernement, régions, départements) que le livre n'est pas un objet "culturel" (bons sentiments, propos de salons, bouts de chandelles), mais une activité "économique" (aides concrètes, création d'emplois, soutien à l'export). Sur ce point, croyez-moi, y a du boulot !

17/01/2007

Jésus revient !

Ce sera le choc éditorial de la décennie. Deux ans après le phénoménal succès du Da Vinci Code, un livre va sortir, qui atteindra, à coup sûr, le même score. Théme : Jésus de Nazareth. Auteur : Benoît XVI en personne !
En deux tomes (I : du baptême à la Transfiguration ; II : de la Transfiguration à la Résurrection), le pape théologien va raconter qui était Jésus - le vrai, précise-t-on à Rome, celui de l’histoire, et non pas le Jésus caricaturé, nié ou idéalisé, modernisé ou postmodernisé, qu’on rencontre aujourd’hui au hasard des médias.
Jésus, personnage central du monde de l’année 2007 ? Plus fort que Napoléon, Mao, Tintin ou Loana ? Qui l'eût cru ?

28/08/2006

Titres de gloire

Quand on examine, dans Livres Hebdo, la liste des best-sellers de l'été, poches compris, on est frappé par une constante : plus le titre est vide de sens, plus le livre a du succès. Voyez les ouvrages de Marc Levy : Vous revoir, Et si c'était vrai, Où es-tu ? Voyez ceux de Guillaume Musso : Et après..., Seras-tu là ? Ou ceux d'Anne Gavalda : Ensemble, c'est tout, Je l'aimais. Sans parler du dernier Patricia Cornwell : Sans raison, ni du récent François de Closets : Plus encore ! Pourquoi cette nouvelle règle de marketing, particulièrement affligeante ? Mystère.
C'est pour l'appliquer, sans doute, que Nicolas Sarkozy a atteint les sommets de l'insipidité avec son livre intitulé Témoignage et que Ségolène Royal s'apprète à battre le record du titre le plus niais avec Désir d'avenir !