Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2017

Mélenchon a du talent

melenchon-a-strasbourg.jpgLa progression de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages est explicable : l’homme est un bon orateur, contrairement aux dix autres candidats. Ce qui l’est moins, c’est l’incroyable complaisance dont fait preuve à son égard la nouvelle génération de journalistes qui n’a jamais lu, visiblement, les livres de Hanna Arendt, Raymond Aron ou François Furet. Et qui trouvent raisonnable de sortir de l’Union européenne, de quitter la protection de l’OTAN, de s’allier à Cuba et au Venezuela sous la tutelle de la Russie et de l’Iran ! Ho, les confrères, on se renseigne ! Hitler aussi, toute révérence gardée, était un bon orateur en janvier 1933, quand il a remporté les élections en Allemagne !

05/12/2016

Ségo a disjoncté

ségo cuba.jpgL’actualité est chargée, mais je m’en voudrais de ne pas épingler sur la veste de Ségolène Royal la médaille du propos le plus stupéfiant tenu par une représentante de la République française dont le socle institutionnel, faut-il le rappeler, est la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789. Vanter "la liberté religieuse et de conscience" à Cuba sous Fidel Castro, c’est tellement insensé et scandaleux ! Et ajouter que "la France n’a pas de leçons à donner à Cuba" en la matière, non mais elle a fumé quoi, la numéro 2 du gouvernement français ? Et elle n’est recadrée ni par le président, ni par le chef du gouvernement ? Quelle honte !

27/09/2012

Il y a 50 ans, Jean XXIII...

 jean23.jpgJe suis quand même déçu. J'ai passé deux mois, l’an dernier, à enquêter sur le rôle (majeur) du pape Jean XXIII dans la résolution de la crise des missiles de Cuba les 23 et 24 octobre 1962 (c'était pendant le début du concile, il y a juste 50 ans). J'avais candidement l’impression de faire avancer le schmilblic – car il n’existe aucun livre sur ce sujet ! Peine perdue : alors que 16.000 personnes ont déjà acheté mes Derniers secrets du Vatican en librairie, aucun journaliste ne s’est intéressé à ce chapitre, pas même dans la presse catho. Aucun ! Dans mon prochain livre, je vais probablement consacrer un chapitre croustillant aux frasques de Lady Gaga...

 

01/11/2008

Kouchner cocufié par Castro ?

Il est malin, l’ami Burnier. En distillant dans Paris Match la "confidence" selon laquelle le jeune docteur Kouchner, en 1964, a "failli casser la figure" de Fidel Castro parce que celui-ci voulait lui piquer sa fiancée, la séduisante Evelyne Pisier, Michel-Antoine Burnier assure la promo de son livre sur Les 7 vies du Dr Kouchner (Xo) tout en laissant habilement en suspens la question de savoir si la très libre compagne dudit Kouchner, en plein romantisme tiers-mondiste, a finalement cédé au chef de la révolution cubaine qui fascinait littéralement ces jeunes intellos français en goguette. Pour les curieux, la réponse se trouve dans La dernière fois (Flammarion, 1964), où Evelyne Pisier raconte le bruit sec et envoûtant de la ceinture du Lider Maximo tombant sur le sol de sa chambre…