Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2018

La politique, c'est simple...

M-LP.jpgChaque jour le confirme. En politique, il n’y a que deux options fondamentales, existentielles, civilisationnelles : ou bien vous respectez celui qui ne partage pas vos idées, et vous cherchez le compromis avec lui ; ou bien vous faites tout pour le faire taire et, si vous parvenez au pouvoir, vous l’éliminez fissa. C’est le seul critère qui permette de nuancer, d’orienter ou de corriger les choix partisans dus à la culture familiale, l’intérêt personnel, la posture médiatique, etc. C’est la seule façon de distinguer un démocrate d’un dictateur en puissance qu’il soit facho, bolcho, populo ou mégalo. Vous voulez des noms ?

08/11/2018

Presse : la catastrophe menace

Presse.jpgOn dit souvent qu’en matière de médias, l'Amérique a cinq ans d’avance sur nous. Or, aux Etats-Unis, sur les 3.143 comtés qui composent le territoire, plus de 2.000 n’ont plus de quotidien local, et 200 n’ont plus de journaux du tout ! Ailleurs, les organes de presse qui n’ont pas encore fermé n’ont plus les moyens de couvrir la vie politique ou intellectuelle : toute la pub est partie sur internet ! On parle de "journaux fantômes", on déplore les "déserts médiatiques". Une part croissante des Américains moyens n’est plus informée que par les télés locales et les réseaux sociaux. Etonnez-vous qu'ils votent pour Trump !

00:51 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : presse, journaux, usa, trump |  Facebook | | Lien permanent

07/11/2018

1918 : on a sauvé le communisme !

trotsky-lenine.jpgIl est un épisode de la fin de la guerre 1914-18 qu’on évitera de rappeler, en cette période de commémorations : c’est la survie inespérée, grâce à l’armistice du 11 novembre, du régime communiste ! On se rappelle que le 3 mars 1918, la paix de Brest-Litovsk avait placé le tout jeune Etat bolchevik, amputé du tiers de son territoire, sous la domination totale de l’Allemagne impériale. Huit mois plus tard, la victoire des Français, des Anglais et de leurs alliés américains sauva Lénine, Trotski et leur petite bande, in extremis, d’une disparition aussi définitive qu’inéluctable. Alors, camarades, merci qui ?

10:24 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : communisme, 1918, lénine, russie |  Facebook | | Lien permanent

06/11/2018

Nouvelles de la France profonde

diesel.jpg"Mais puisqu’on vous dit que c’est pour votre bien !" Ils sont sincèrement étonnés, les dirigeants nationaux, relayés par les journalistes parisiens, de voir 80 % des habitants de la France profonde hurler contre la hausse de 23 % du carburant qui leur sert à aller travailler tous les jours, comme ils avaient hurlé contre l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur leurs routes ! Ce qui serait bien, c'est qu’Emmanuel Macron, dans son escapade mémorielle, se rende compte que tous ces gens qui protestent ne sont ni des crétins, ni des égoïstes, ni des fachos ! Et qu’il serait bienvenu, au minimum, de les écouter…

05/11/2018

Un peu de fraîcheur en politique

Glusck.jpgVu hier soir "C Politique", l’excellente émission dominicale de Karim Rissouli. Le jeune Raphaël Glucksmann et moi, on n’est pas de la même bande : il est fils de, il est bobo, il est parisien et il veut fonder un parti de gauche ! Et pourtant, j’ai trouvé que son interview ne manquait pas de bon sens. Ainsi quand il constate qu’être de gauche, aujourd’hui, cela consiste à dire du mal d'Eric Zemmour à la télé : voilà qui est bien vu ! Mais surtout quand il explique qu’on ne sauvera la démocratie qu’en remettant du collectif dans une société passée de "Spartakus" à "Gladiator". Tiens, je crois que je vais acheter son livre !

00:12 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : glucksmann, gauche, collectif |  Facebook | | Lien permanent