Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2006

Autobus en grève

Les chauffeurs de bus ont cessé le travail, aujourd’hui, à Dijon. Motif : un conducteur s’est fait piquer sa caisse, jeudi, par un type en cagoule armé d’une arme de poing. Le chauffeur n'a pas été blessé, mais il a eu la trouille de sa vie. Aussitôt, les syndicats ont décidé "par solidarité" (sic) que les habitants de Dijon seraient privés de bus toute la journée de samedi !
En conséquence, des milliers de résidents de la périphérie et de la banlieue de Dijon – pas les plus aisés, bien sûr – ont dû renoncer à emmener leurs enfants au Marché de Noël, dans les magasins du centre ville, ou au Salon du Livre de Dijon qui se tenait, ce week-end, dans les salons de l'Hôtel de ville. Tant pis pour les 170 écrivains venus rencontrer leurs lecteurs bourguignons ! Tant pis pour les libraires, les éditeurs locaux et les organisateurs qui se sont crevé la paillasse pour accueillir le maximum d'amateurs de livres dédicacés, de BD ou de débats !
J'espère que tout ce gâchis irresponsable aura remonté le moral du chauffeur de bus.