Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2017

Un bon point pour Edouard Philippe

E Philippe.jpgVu "l'Emission politique" hier soir, sur France 2, Edouard Philippe s’en est bien tiré. La simplicité, la précision et l’humour passent bien à la télévision. La sincérité aussi : quand le premier ministre explique qu’il s'efforce de "réparer" la France, comme il dit, on n’a aucune raison de mettre en doute sa parole ou sa compétence. Même Jean-Luc Mélenchon, l'ogre de service, en a été déstabilisé ! Seul flou regrettable : la PMA. Mais l'émission fut intéressante - à l’exception notable de son prolongement, le "débat" qui a suivi : invités mal choisis, sujets non traités, échanges médiocres, connivence et amateurisme, on a rarement vu une table ronde aussi nulle !

31/05/2017

"Le peuple tranchera !"

edouard-philippe.jpgEdouard Philippe a tort – exactement comme François Fillon avait tort – de considérer que le peuple est l’ultime recours de la justice, et que les électeurs trancheront le cas Ferrand dans les urnes. Le premier ministre fait mine d’oublier qu’il dirige un pays où la séparation des pouvoirs (exécutif, législatif, judiciaire) est un principe constitutionnel, et que si la justice est rendue "au nom du peuple français", elle ne l’est pas directement par lui, justement ! Faut-il rappeler quelques noms célèbres de députés corrompus, menteurs ou condamnés qui ont été tranquillement réélus dans leur fief, sans que cela, évidemment, les blanchisse ? Il y a la morale, il y a la politique, mais en démocratie, il y a aussi le droit.