Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2017

Quel avenir pour l'humanité ?

einstein.jpgAu fond, soyons clair, il y a trois attitudes sociales majeures. La première, c’est céder au vieux et viscéral désir de retourner à l’état animal (la castagne, la loi du plus fort, la vulgarité). La deuxième, c’est défendre la civilisation qui nous a construits (la fourchette, le PQ, le respect de l’autre). La troisième, c’est courir après un progrès tentateur et sans garantie (le nucléaire, la PMA, la révolution). Cyrille Hanouna, le pape François ou Jean-Luc Mélenchon ? Donald Trump, Alain Juppé ou le groupe IAM ? Pas facile de trancher d’un coup, comme cela, au pied levé. Or c’est l’avenir de l’humanité qui est en jeu.

08/07/2017

Macron et les francs-maçons

macron,francs-maçons,loges,collombComme à chaque élection importante, plusieurs médias consacrent un dossier sur le rôle des francs-maçons dans la "révolution Macron" : Ferrand, Collomb, Le Drian, Delevoye, Mézard, Castaner, Schiappa… Or, à part quelques journalistes sérieux (François Koch, Vincent Nouzille), les rédacteurs qu’on a chargés de ce marronnier oscillent, comme d'hab, entre les vieux fantasmes recuits et les hypothèses classiques qui ne mangent pas de pain. Et si la vérité était toute simple ? Et si les "frères" avaient été complètement dépassés par la vitesse à laquelle la classe politique a été dégagée et renouvelée, comme tout le monde ?

07/07/2017

Mélenchon : Jaurès ou... Raspail ?

CIPB0097.jpgAinsi Mélenchon a intrigué en coulisse, en arrivant au Palais Bourbon, pour qu’on lui attribue le fauteuil de Jaurès ! Il n’aurait pas chopé le melon, Méluche ? Gêné, le président de Rugy, tout juste élu au perchoir, lui aurait proposé, en riant jaune, de retrouver le siège de Robespierre. Or, en réalité, c'est le fauteuil de Raspail dont Mélenchon aurait dû hériter : libre penseur, fondateur de l'Ami du Peuple, professant des idées aussi radicales qu’excessives, Raspail s’était présenté aux présidentielles de 1848 avec un programme qui le ferait qualifier aujourd’hui d’ "insoumis" (il obtint 40.000 voix) avant de se faire élire en 1876, après bien des arrestations, des amendes et des exils, député… de Marseille !

00:33 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : mélenchon, jaurès, raspail |  Facebook | | Lien permanent

06/07/2017

Mort de Joaquin Navarro-Valls

Navarro.jpgAppris avec tristesse la mort de mon ami Joaquin Navarro-Valls, qui dirigea pendant plus de 20 ans la communication de Jean-Paul II. Sa nomination en 1984 avait été une petite révolution : laïc, non italien (il était espagnol), membre de l’Opus Dei, médecin de formation, journaliste de métier, son profil était atypique ! Mais il a su devenir le confident et l’ami de Jean-Paul II (auquel il avait un accès direct), qui était lui-même un grand communicateur devant l’Eternel. Ces dernières années, à chaque fois que je le revoyais, à Rome, je le poussais à écrire ses Mémoires. Il en riait, jurant qu’il n’en avait pas le temps. J’espère que c’était de la com’ !

05/07/2017

La France a mérité des vacances

macron.jpgBon, je résume. En six mois, on n'a pas arrêté. On a poussé Hollande vers la sortie. On s’est débarrassé de Sarkozy, Juppé et Fillon. On a élu à l’Elysée un quasi inconnu de 39 ans. On a fait disparaître le Part socialiste. On a renouvelé de fond en comble le Parlement. On a déjà oublié Ayraud, Vallaud-Belkacem, Taubira et consort. On a réduit la droite à pas grand-chose. On a un nouveau cosmonaute français. On va augmenter les impôts et réformer le code du travail. On a rendu hommage à Helmut Kohl. On a enterré dignement Simone Veil. Voilà. Et maintenant, chers compatriotes, si on prenait quelques vacances ? Non ?

22:51 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : actualité, macron, 2017, france |  Facebook | | Lien permanent

04/07/2017

Le premier recul de Macron

CESE.jpgEn écoutant le discours de Macron, on comprend sans peine qu’il avait bien en tête de supprimer le Conseil économique, social et environnemental (CESE), mais qu’il en a été finalement dissuadé : le CESE sera donc réformé, réduit, redessiné, transformé "de fond en comble" (sic) , adapté, malaxé, reconfiguré… mais pas supprimé ! Or, chacun sait que ce machin coûteux est devenu rigoureusement inutile, et qu’il sert exclusivement à recaser quelques copains battus aux élections, ex-syndicalistes, francs-maçons marginalisés et vieux militants dans le besoin. Saura-t-on jamais qui a fait reculer Macron, et avec quels arguments ?

09:52 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : cese, macron, institutions |  Facebook | | Lien permanent

03/07/2017

Le peuple français est incorrigible

Louis-XVI-Guillotine.jpgEmmanuel Macron s’est-il trop vite glissé dans la peau d’un jeune monarque républicain ? La réaction du peuple français, qui brandit aujourd’hui ses fourches et ses piques sur les réseaux sociaux, n’a pas traîné : il se prend pour un roi, coupons-lui la tête ! A-t-il proféré quelque bévue ? Qu’on le juge ! Choisit-il Versailles pour son premier discours ? Aux Tuileries, le prétentieux ! Publie-t-il une photo officielle en majesté ? A la lanterne, on vous dit ! A-t-il, sacrilège suprême, snobé les journalistes ? Dressez la guillotine ! Tout cela serait risible si Macron n’avait pas à résoudre, au passage, quelques problèmes autrement sérieux. Mais le peuple français est incorrigible !