Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2016

Les Français pris au piège

frondeurs.jpgRetour à la maison après trois jours de pause médiatique : ni journaux, radio, ni télé. Et ce lundi matin, en retrouvant l’info, impression que la France toute entière tourne à l’unisson, quasi exclusivement, autour des ambitions et des humeurs d’une toute petite catégorie de gens qui ont réussi à confisquer l’actualité, l’attention et la réflexion d’une population de 66 millions de personnes : les "candidats aux primaires" de gauche et de droite, et ceux qui les mettent en scène ou s'en nourrissent : journalistes, animateurs, humoristes, etc. Vertigineuse étroitesse d’esprit ! Incroyable régression culturelle ! Cela va-t-il vraiment durer encore des mois et des mois ?

13/05/2016

Le seconde mort de Mitterrand

PS.jpgBon, certes, la gauche divisée ou éclatée, ce n’est pas une première. Des minoritaires, à gauche, on en a connus ! On se rappelle Mitterrand à la tête de la CIR, Rocard à la tête du PSU ou Chevènement à la tête du CERES. Seulement, voilà : en 1971-72, François Mitterrand avait fait du PS, allié au PCF et au MRG dans le cadre d’une "union de la gauche" dotée d’un "programme commun", une machine à prendre le pouvoir – ce qu’elle a fait en 1981. Hier, les frondeurs ont enterré Mitterrand pour la seconde fois. Ils ont fait en sorte que la gauche désunie, façon IVè République, ne puisse plus diriger le pays. Dans quel but ? Mystère. Le suicide n’est jamais rationnel.

10:56 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : ps, gauche, frondeurs, mitterrand |  Facebook | | Lien permanent

18/02/2015

Une armée d'impuissants

Valls.jpgLes députés socialistes, ceux qui ont porté Hollande au pouvoir, ont donc été incapables de s’entendre sur un projet de loi attrape-tout qui ne cassait pas trois pattes à un canard : ouverture de quelques magasins le dimanche, promotion de lignes d’autocar, vague assouplissement du régime des notaires, etc. Affolés par tant d’audace, les élus dits "frondeurs", que personne n’osera plus jamais appeler "progressistes", ont bloqué toute velléité de réforme législative jusqu’en 2017. Transformant l'ensemble de la classe politique, pour un bon bout de temps, en une armée d’impuissants. Beau travail, camarades ! 

18:50 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : macron, ps, frondeurs, politique |  Facebook | | Lien permanent

18/09/2014

Gouverner, c'est trop dur

valls-fab.jpgFilipetti, Cuvilier, Duflot, Hamon, etc : il y a quelque chose de révélateur dans l’attitude de toutes ces personnalités socialistes ou écologistes qui préfèrent décidément le statut de député, peinard, plutôt que le boulot de ministre. La culture politique de gauche, c’est la critique, la lutte, la contestation, la révolution, mais pas… le gouvernement. C’est pour cela, en fait, que tous les frondeurs en veulent à Manuel Valls : gérer le pays, faire des choix, mener des réformes, avec tout ce que cela comporte de difficultés, de résistances et de compromis, au fond, c’est un truc de droite.