Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2014

Une nouvelle génération de parents

Livres (tranches).JPGJ’ai fait un rêve. Je surprenais, chez mon libraire, la phrase suivante : "Je voudrais offrir à mon grand fils la bio de Gorbatchev qui vient de sortir, pour qu’il sache ce que fut le Mur de Berlin". Je me suis réveillé choqué, en sueur : cette phrase, de nos jours, a 0 chance sur 1.000 d’être prononcée ! Car les parents d’aujourd’hui ont cessé d’offrir des livres à leurs enfants pour qu’ils sachent d’où ils viennent, quelle est leur histoire ou dans quel monde ils sont nés. La transmission des valeurs et du savoir, qu’on appelait la culture, c'est un truc de vieux. C’est exactement pour cela – excusez le raccourci – que l’Europe est en crise.

11/09/2013

La laïcité, je suis pour !

 Charte-laicité.jpgC’est désormais affiché dans tous les préaux : "La laïcité de l’école offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l’apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pression". Je ne sais pas pour vous, mais moi, ma personnalité a été surtout forgée par mes parents, je dois mon libre arbitre à un prof de philo communiste, j’ai appris la citoyenneté dans des associations de jeunesse, c’est l’aumônier de mon lycée qui m’a vacciné contre tout prosélytisme, et c’est mon père qui m’a appris à résister aux pressions. Le résultat n’est pas désastreux, la preuve : la laïcité, je suis farouchement pour !

22/10/2012

Mariage gay : on avance...

 mariage-gay.jpgSur le mariage homo, on avance. D’abord, il n'est pas exclu, finalement, que s'ouvre un vrai débat sur le sujet. Ensuite, la forte intervention du grand rabbin de France a montré que les cathos n'étaient pas seuls à s’inquiéter des conséquences d’un tel bouleversement anthropologique. Enfin, l’opinion a commencé à comprendre qu’il ne s’agit pas seulement, dans cette affaire, d’autoriser les homos à se passer gentiment la bague au doigt comme tout le monde : il est bien question du "droit à l’enfant", de l’effacement programmé de la "filiation" biologique, du remplacement du référent père-mère par le concept parent1-parent2. On avance, on avance…